Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Les 55 Jours de Pékin (N. Ray-1963) *****

5 Février 2012 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Ciné-Club

http://img828.imageshack.us/img828/1187/les55joursdepkinus.jpg

 

 

 

 

Fresque Historique de Nicholas Ray avec Charlton Heston, Ava Gardner, David Niven, Flora Robson, Leo Gen

 

USA-2h25

 

En 1900 à Pékin, la révolte de paysans chinois baptisés Boxers et soutenue officieusement par l'Impératrice Douairière met en danger les différentes nationalités européennes et américaines situées près de la Cité Interdite, celles-ci décident de s'unir pour les combattrent.

 

Les 55 Jours de Pékin est une des dernières grandes fresques de l'hollywood d'antan, produit par Samuel Bronston spécialiste du genre qui venait de tourner Le Cid avec Anthony Mann et Heston. Le tournage connut cependant une succession de problème qui l'ont fait mésestimé auprès des critiques.

 

En premier lieu bien que signé Nicholas Ray, le réalisateur tourna apparemment très peu de temps, miné par l'alcool et par la pression de Bronston, il eut une crise cardiaque et fut remplacé par le réalisateur de seconde équipe Andrew Marton qui aurait réalisé plus de la moitié du film, de plus le tournage ne fut pas sous de bons auspices entaché par la mésentente entre Charlton Heston et Ava Gardner qui se retrouvèrent cependant dix ans plus tard dans le film catastrophe Tremblement de Terre.

 

Et puis, tout ce qu'on voit dans le film est loin d'être historiquement exact, effectivement ni les scénaristes, ni le producteur ne savaient véritablement ce qu'était cette révolte des Boxers, Ava Gardner a déclaré avoir essayé de faire quelques recherches mais le tournage était déjà terminé.

 

On le voit, un tournage houleux et bardé de problèmes, mais le résultat est loin de démériter, par sa fastueuse reconstitution du Pékin de l'époque du film reconstruit près de Madrid en Espagne et surtout ses scènes de foules et de batailles vraiment épiques, Les 55 Jours de Pékin vaut le coup. On pourra certes pinailler sur la partie romance et sur l'histoire de la fille chinoise du soldat américain qui ne sont pas les moments les plus maîtrisés du film, mais le long métrage par ses autres qualités citées plus hauts impressionne encore aujourd'hui.

 

Côté interprétation, Charlton Heston fait le héros américain au grand coeur et David Niven incarne le flegme britannique avec merveille.

 

Les 55 jours de Pékin est une superproduction entâchée par un tournage houleux, mais qui malgré des défauts se laisse voir avec le plus grand plaisir avec une reconstitution magnifique et des batailles vraiment épiques, rien que pour cela, cela vaut le coup d'oeil.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article