Critiques - Trois films de Don Siegel

Publié le 23 Janvier 2021

La derniere minute

La derniere minute

La Dernière Minute **** - Thriller de Don Siegel avec Teresa Wright, MacDonald Carey, Dolores Moran, John Craven, Jack Elam, Edgar Barrier

 

Etats-Unis - N&B - (1953-1h16)

 

Un couple âgé est assassiné chez eux, le jeune couple qui habite derrière la maison affirme n'avoir rien entendu mais le mari est soupçonné et arrêté d'autant quand l'épouse jette l'arme dans l'étang voisin. Un avocat est chargé de défendre l'accusé.

 

Don Siegel a connu une certaine carrière avant de rencontrer Clint Eastwood à la fin des années 60, jalonnée de westerns et de polars de séries B sans oublier son chef d'oeuvre L'invasion des profanateurs de sépultures.

 

Ici, il signe un thriller rondement mené sans temps mort et rempli de suspense avec la toujours charmante Teresa Wright (surtout connue pour L'ombre d'un doute d'Hitchcock). La révélation du vraie coupable est excellente et le tout se suit sans déplaisir.

Ca commence a Vera Cruz

Ca commence a Vera Cruz

Ca commence à Vera Cruz **** - Thriller de Don Siegel avec Robert Mitchum, Jane Greer, William Bendix, Ramon Novarro

 

Etats-Unis - N&B - (1949-1h11)

 

Poursuivi par un capitaine, le lieutenant Duke Holliday accusé d'avoir volé de l'argent à l'armée cherche à prouver son innocence, une jeune femme lui vient en aide.

 

Petit thriller de série B rondement mené qui est aussi une fantastique course poursuite en voiture entre les trois protagonistes sur les routes rocailleuses du Mexique avec un petit twist final inattendu bien trouvé.

 

A noter que Mitchum était emprisonné pendant le tournage pour trafic de stupéfiants et une bonne partie du film s'est déroulé sans lui, les acteurs faisant semblant de lui parler. Le comédien a été libéré pour finir le film.

Trafiquants d'armes à Cuba

Trafiquants d'armes à Cuba

Trafiquants d'armes à Cuba **  - Aventures de Don Siegel avec Audie Murphy, Eddie Albert, Patricia Owens, Everett Sloane, Gita Hall, Jack Elam

 

Etats-Unis - N&B - (1958-1h23)

 

Capitaine de bateau de croisière à Key West, un homme se retrouve mêlé à un trafic d'arme allant vers Cuba.

 

Nouvelle adaptation du roman d'Ernest Hemingway dont la plus célèbre reste le fameux Port de l'angoisse d'Howard Hawks avec Bogart et Bacall.

 

Ici, l'originalité vient de la présence d'Audie Murphy surtout habitué aux westerns (honnêtes) de série b et d'une ambiance sympathique. Mais le tout se regarde avec un ennui poli et il ne s'y passe pas grand chose non plus. A noter la présence du mannequin Gita Hall censé ressembler un peu à Lauren Bacall.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Ciné-Club

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article