Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critique - Le portrait de Jennie (William Dieterle-1948) ****

6 Mai 2018 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Ciné-Club

Le portrait de Jennie

Le portrait de Jennie

Drame fantastique de William Dieterle avec Jennifer Jones, Joseph Cotten, Ethel Barrymore, Lillian Gish, Cecil Kellaway, David Wayne, Henry Hull

 

Etats-Unis-N&B-(1948-1h28)

 

A New York dans les années 40 par un hiver glacial, un peintre qui a du mal à vendre ses toiles rencontre dans le parc une jeune fille qui semble sortir hors du temps et qui lui donne de l'inspiration, à chacune de ses rencontres la jeune fille grandit, il comprend qu'elle est d'une autre époque, mais en tombe amoureux.

 

Quelques temps après la production chaotique de Duel au soleil, David O'Selznick retrouve deux de ses acteurs, Jennifer Jones (alors son épouse) et Joseph Cotten pour ce film teinté de fantastique resté longtemps dans l'oubli.

 

Le portrait de Jennie fait parti de ce qu'on peut appeler le fantastique poétique au même titre que Peter Ibbetson d'Henry Hathaway où L'aventure de Mme Muir diffusé quelques temps plus tôt.

 

Très vite, on plonge dans une ambiance de rêve avec le survol de New York qui semble venir du ciel, chaque rencontre entre le personnage de Joseph Cotten et celui de Jennifer Jones est photographié un peu comme un tableau. On comprend petit à petit que l'héroine appartient à une autre époque..

 

L'histoire culmine dans la séquence de la tempête où le film change de ton et devient presque sépia, une séquence assez extraordinaire et vraiment bien faîte pour l'époque, le tout pour se terminer par le fameux portrait dont le plan final est photographié en technicolor.

 

A mi-chemin du Pandora et du Portrait de Dorian Gray d'Albert Lewin, Le portrait de Jennie est un film assez envoûtant qui fut incompris à sa sortie et resta un important échec public d'où sa rareté dont il est pour les cinéphiles, assez nécessaire de redécouvrir aujourd'hui.

 

Blu-Ray édité tout récemment par Carlotta, en bonus la bande annonce du film.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article