Ciné-Star Trek Sans limites (Justin Lin-2016) ****

Publié le 19 Août 2016

Star Trek Sans Limites_Affiche 3

Star Trek Sans Limites_Affiche 3

 

 

 

 

 

Star Trek 3 version 2010 de Justin Lin avec Chris Pine, Zachary Quinto, Zoë Saldana, Anton Yelchin, Jon Cho, Karl Urban, Sofia Boutella, Idris Elba, Simon Pegg et Deep Roy

 

Etats-Unis-2h03

 

Après trois années à voyager dans l'espace et contacter d'autres éspèces, l'équipage de l'Enteprise prend une pause dans la station de Yorktown, mais voulant secourir une alien dont son équipage a été fait prisonnier, se retrouve lui même piégé sur une planète inconnue après la destruction de leur vaisseau.

 

On ne donnait pas cher de l'avenir de Star Trek après le bide de Némésis début 2000 et l'arrêt trop court d'Enterprise, c'était sans compter JJ Abrams qui par le biais d'un reboot temporel a remis la machine en marche avec un équipage rajeuni même si certains trekkies sont restés sur le carreau.

 

Alors que la franchise va fête ses 50 ans (avec 13 films et 5 séries pas moins), voici ce nouvel épisode sans JJ Abrams parti signer une autre saga spatiale avec le succès que l'on sait. C'est très étonnamment Justin Lin que Paramount a choisit, étonnamment car Lin est complètement étranger à l'univers de Star Trek et parce, même si il a fait un boulot honnête avec les derniers Fast & Furious, il n'avait jamais non plus abordé le genre SF.

 

Disons le tout de suite, Star Trek Beyond (on préférera toujours le titre US) est en dessous des films d'Abrams et comporte de nombreux défauts, alors qu'enfin on nous promettait un voyage spatial et de gros affrontements entre aliens, on est un peu déçu de ce côté là et le scénario se révèle une simple mission de sauvetage puis d'une station.

 

Une station baptisée Yorktown devenue une véritable ville dans l'espace avec des milliers d'habitants, la première vision est d'ailleurs l'un des grands moments du film, puis nos héros partent secourir un équipage perdu et se font eux même attaqué, l'Enterprise est carrément détruite dans une bataille spectaculaire mais un peu confuse dûe semble-t-il à une 3D assez inutile.

 

Heureusement, le méchant Idris Elba en alien fait son job, sa véritable origine sera une des surprises du récit, il y a toujours un humour sous jacent bienvenu dû à Simon Pegg co scénariste ici et l'univers de la franchise est respecté avec un équipage toujours aussi sympathique, Chris Pine en tête qui gagne en maturité et Sofia Boutella apporte une certaine fraîcheur à son rôle.

 

D'où une deuxième partie d'évasion et de sauvetage extrêmement spectaculaire, mais dont certaines scènes rappellent un peu Into Darkness avec un petit clin d'oeil au Gardiens de la Galaxie en prime.

 

Avec Michael Giacchino qui a su renouveler le thème qui l'utilise depuis le re départ de la série, Star Strek Sans limites si il est clairement inférieur aux épisodes d'Abrams n'en demeure pas moins assez spectaculaire, divertissant et réussit, malgré une 3D inutile. Alors que l'on sait que le studio a déjà programmé un prochain chapitre avec le retour de Chris Hemsworth et donc nouveau voyage dans le temps au programme, on espère quand même le retour de JJ Abrams pour ces prochaines aventures.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Star Trek, #JJ Abrams

Repost 0
Commenter cet article