Critique - Mowgli , La légende de la jungle (Andy Serkis - 2018) *** -10

Publié le 30 Décembre 2018

Mowgli_FR Final

Mowgli_FR Final

Mowgli version Andy Serkis de Andy Serkis avec Rohan Chand, Freida Pinto, Matthew Rhys et en Performance Capture : Andy Serkis, Christian Bale, Cate Blanchett, Benedict Cumberbatch, Eddie Marsan, Tom Hollander, Peter Mullan

 

Etats-Unis-1h44

 

Enfant homme élevé par des loups dans la jungle après le massacre de ses parents, le jeune Mowgli se voit en danger quand le tigre Shere Khan revient dans la région, Bagheera la panthère veut qu'il rejoigne les hommes.

 

Projet de longue haleine et contré par la sortie de l'excellente version Disney/Jon Favreau, ce Mowgli signé Andy Serkis a failli sortir en salles avant que Warner le jugeant trop sombre le vende à Netflix.

 

Il faut dire que l'histoire est assez différente de la version Disney plus proche du roman original de Kipling semble-t-il. Ici, pas de voyage initiatique, Baloo est déjà parmi les loups, la meute vit dans la jungle où au pied se trouve le village des hommes. Le film est effectivement bien plus violent notamment dans la caverne des singes où Le Roi Louie n'existe pas remplacé par le tigre, Baloo, Mowgli et Bagheera se battent couverts de sang, Kaa fait presque figure de gentille ici.

 

Dans la deuxième partie, Mowgli rejoint donc les hommes qui prennent une large place au récit notamment un chasseur blanc dont on croirait qu'il gagne l'amitié de Mowgli mais que celui-ci va le sacrifier quand il va découvrir ce qui est arrivé à son ami un petit loup albinos etc.

 

La fin est aussi très différente, c'est un véritable duel au face à face entre le tigre et le personnage titre auquel nous assistons. Bref, si on laisse de côté les différences, ce n'est quand même pas si mal fait doublé de superbes paysages, pour rappel le film a réellement été tourné en extérieur sur place, limitant l'emploi des fonds verts. Mais certains animaux donnent une apparence très curieuse comme si ils n'avaient pas été finalisés un comble pour le spécialiste de la Performance Capture.

 

Donc, habitué à la classique histoire Disney, ce Mowgli est quand même un peu déroutant, noir et assez violent par moment qui ne plaira pas à tout le monde, on comprend la démarche de Warner, mais cela reste dommage de nous priver de le voir sur un grand écran, à voir tout de même.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Ciné Netflix

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article