Ciné-Ca (Andy Muschietti - 2017) ***** -12

Publié le 28 Septembre 2017

Ca_Teaser_FR

Ca_Teaser_FR

Fantastique de Andy Muschietti avec Jaeden Lieberher, Sophia Lillis, Jeremy Ray Taylor, Finn Wolfhard, Jack Dylan Grazer, Wyatt Oleff, Chosen Jacobs et Bill Skarsgard

 

Etats-Unis-2h15

 

 

Dans la petite ville de Derry en été à la fin des années 80, un groupe d'enfants baptisé les ratés (les losers en VO) découvrent qu'un clown maléfique enlèvent les enfants de leur ville, ils décident de l'affronter.

 

Précédé d'une bonne promo de la part de Warner, d'un gros buzz et carton Outre-Atlantique, Ca est enfin arrivé sur les écrans français, histoire de Stephen King surtout connu dans l'hexagone par le biais de l'adaptation télé de 1990 (pas revu pour l'occasion pour ne pas faire de l'ombre) et c'est une réussite.

 

Deuxième film de Andrés Muschietti (appelé désormais Andy) après l'excellent Mama, le réalisateur s'approprie le roman de King pour en faire un film d'horreur pour ados qui sort largement des sentiers battus et ce dès la scène d'introduction bien flippante.

 

Le réalisateur, les scénaristes et la Warner osent plein de trucs assez dingues dans le genre si on y regarde bien, de la violence, mettre des dialogues orduriers chez les enfants acteurs, montrer l'héroine qui fume carrément un joint quand on sait quelle polémique ça a dès qu'un acteur fume etc.

 

En dehors de ça, l'histoire est très prenante et Muschietti réussi largement son pari. Après donc une intro où l'on rentre de plein pied dans le vif du sujet, le réalisateur prend son temps pour nous faire découvrir les héros et le film biaise vers les meilleures production Amblin/Spielberg des années 80. On pense aux Goonies, mais aussi à Stand by Me autre nouvelle de King adaptée par Rob Reiner.

 

Tout y est sur ce qui se passe dans une petite ville, le nouveau souffre douleur d'une bande de voyous qui terrorise les plus jeunes, parents brutaux, voire violents etc, puis il faut bien que le clown entre en scène.

 

Magnifiquement incarné par Bill Skarsgard,  Pennywise (dont on tiquera sur la traduction française, grippe-sou) fiche vraiment la trouille à chacune de ses apparitions bien aidé par une musique qui fait son job et l'affrontement dans la maison puis dans les égouts sont des sommets. J'ai lu ici et là que ces scènes ne faisaient pas peur, pour ma part j'ai marché au fond.

 

Il faut aussi signaler une troupe d'enfants acteurs au top qui sont tous attachants dominés par Jaeden Lieberher (vu dans Midnight Special) et Sophie Lillis, ils parviennent vraiment à créer une empathie pour leurs personnages que l'on a pas toujours quand ce sont des enfants qui sont les vedettes.

 

Bref, très flippant avec un extraordinaire Pennywise/Bill Skarsgard, des enfants acteurs au top et une dernière partie où l'on reste scotché sur notre fauteuil, Ca est une réussite et prouve qu'un film de studio peut aller plus loin que les autres. La mention Chapitre Un dès le début du générique de fin confirme la suite qui sortira en Septembre 2019 avec les héros devenus adultes et d'autres acteurs bien évidemment, vivement !

Rédigé par Sid280

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article