Ciné-The Revenant (Alejandro G. Inarritu-2015) ***** -12

Publié le 28 Février 2016

The Revenant_DiCaprio

The Revenant_DiCaprio

Western Sauvage de Alejandro G. Inarritu avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson, Will Poulter, Paul Anderson

 

Etats-Unis-2h38 

 

Au Canada vers la fin du 19ème siècle, un groupe de trappeurs sont attaqués par les indiens, laissé pour mort l'un d'eux réussit à survivre et à parcourir des milliers de kilomètres pour pouvoir se venger.

 

Même si j'aime bien le cinéma de Inarritu (Babel entre autres), je n'avais pas été enthousiasmé plus que ça par Birdman qui vaut surtout sur le plan technique mais l'histoire m'avais laissé plutôt froid, le réalisateur se rattrape ici en signant la première grosse claque de 2016.

 

Très attendu après des bandes annonces qui ont fait du bruit, précédé de rumeurs d'un tournage extrême The Revenant tient toutes ses promesses et plus encore. Inarritu nous livre un véritable western sauvage mais aussi une ode à la nature hostile qui est un vrai personnage du film, une nature filmée comme jamais avec des plans à tomber par terre, des bisons sur un lac gelé, on assiste en direct à une avalanche.. Une nature aussi très sonore bien rendue par le procédé Dolby Atmos, vu dans une salle visiblement équipée.

 

The Revenant est un film de survie et de vengeance porté par un acteur au sommet de son art, Leonardo DiCaprio, jamais un comédien n'a autant donné de sa personne sur un tournage, le film comporte des scènes très fortes même si il faut d'emblée accepter un rythme lent. La scène d'ouverture des indiens et une des plus impressionnantes attaque d'ours jamais vue au cinéma, on se demande comment ils ont fait sans mettre en danger l'acteur, des péripéties incroyables, un duel final entre hommes d'une sauvagerie assez inouïe.

 

Il ne faut pas oublier les autres comédiens, Tom Hardy dans un nouveau rôle de méchant et le très demandé Domhnall Gleeson qui est un acteur qui monte à Hollywood.

 

Tendu, nerveux, lent mais dans le bon sens du terme, avec des plans superbements photographiés, The Revenant mérite tout le bien que l'on dit de lui et vaut d'être vu sur un très grand écran tant l'expérience visuelle et sonore est grande, on croise les doigts pour les prochains Oscars et surtout pour DiCaprio qui le mérite assurément.

 

 

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Commenter cet article