Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Séance Ciné : Wolfman (Joe Johnston) **** -12

11 Février 2010 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné



Wolfman FR Final

Fantastique de Joe Johnston avec Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Emily Blunt, Hugo Weaving


USA-1h40



En Angleterre, Lawrence Talbot revient au manoir familial pour assister au funéraille de son frère tué brutalement par une bête mystérieuse. Voulant en savoir plus, il se rend dans un camp de gitans qui est attaqué par la bête, lui même est mordu et subit la malédiction de sa famille..


Pour celui qui s'intéresse un tant soi peu à la fabrication des films, la post production de ce Wolfman ne s'est pas fait dans la simplicité d'où d'innombrables reports de sorties, renvoie et réintégration de certains membres de l'équipe et appel à la dernière minute de l'efficace Joe Johnston qui a sût mener à terme tout cela de manière finalement fort réussie.


Wolfman est un remake d'un des fameux Universal Monsters des années 40 avec Lon Chaney dans le rôle titre, mais paradoxalement pas un des opus les plus connus. Avec ce film Johnston poursuit sa thématique de rendre hommage aux films d'antans à travers le cinéma actuel comme il l'avait fait avec notamment Rocketeer ou Hidalgo. Le long métrage renvoie aussi directement au fameux Dracula de Coppola dans le ton et dans le style, mais aussi dans l'histoire surtout la partie romantique bien faîte portée par l'excellente Emily Blunt.



Le film vaut aussi et avant tout pour ses loup garous qui ne sont pas (pour la première fois depuis des années) en images de synthèses, mais faits de prothèses et en animatroniques par le biais du maître Rick Backer qui avait assurer la première transformation du genre dans Le loup garou de Londres de John Landis (film d'ailleurs très surestimé qui ne valait que pour cette séquence, le reste hésitant constamment entre la parodie et le film d'horreur pur) et là aussi c'est très réussit. Sans jamais tomber dans le ridicule, ce et ces loup garous sont très impressionnants la séquence où il s'échappe dans le Londres victorien (époque qui semble beaucoup intéresser les cinéastes ces derniers mois) est véritablement à tomber et le final demeure très émouvant.


Le film ose aussi plusieurs séquences gores que l'on croyait assez perdues depuis les années 80, pas mal de têtes et bras arrachés pour une fois très visible et non édulcorés, le scénario est classique mais vraiment bien fait et efficace, on sent bien évidemment les coupes (près de 30 minutes auraient été supprimées), mais l'ensemble n'est pas trop gênant.


Côté acteurs, Benicio Del Toro s'en tire honorablement, Emily Blunt confirme sa réputation, Hugo Weaving dans le rôle d'Abberdine (il y a même un clin d'oeil à Jack L'Eventreur) aussi. Mais la véritable star est sans conteste Anthony Hopkins qui révèle une surprise de taille à la fin avec un duel final très réussit soigneusement caché lors de la promo.


Bref, film au tournage assez malade Wolfman est une réussite, pas parfaite peut être au vu des nombreux aléas de la post production mais tout à fait honnête et qui tranche radicalement avec le cinéma d'horreur actuel, Johnston et le studio ont voulu faire un certain retour au cinéma de genre qui se faisait autrefois, les effets modernes en plus et en ce sens, c'est réussit.



Quelques mots aussi sur le fameux score d'Elfman qui a faillit être supprimé et ç'aurait été vraiment dommage, la musique comme le compositeur le souhaitait est un véritable hommage appuyé au Dracula de Coppola notamment, une réussite donc en attendant le prochain Burton.



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> juste énorme ce film :) depuis le temps que je l'attendais<br /> <br /> <br />
Répondre