Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid380, Salles Obscures 2

Ciné-Populaire (Regis Roinsard) *****

8 Décembre 2012 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné

Populaire Affiche Finale

 

 

 

 

Comédie Romantique de Regis Roinsard avec Deborah François, Romain Duris, Bérénice Bejo, Shaun Benson, Eddy Mitchell

 

France-1h51

 

En 1958, un agent d'assurance remarque chez la nouvelle secrétaire qu'il vient d'engager un talent inné pour taper à la machine et décide de l'inscrire au prochain concours de dactylographie, mais il va bien sûr en tomber amoureux.

 

Populaire est un des gros paris du cinéma français de cette fin d'année, ressusciter ce dernier comme il se faisait dans les années 50 en lui rendant hommage tout cela doublé d'une comédie romantique et des acteurs séduisants, le tout est amplement gagné haut la main !

 

La reconstitution de l'époque, doublé d'un visuel volontaire est très réussit, mais le scénario l'est également. Si le tout est bien sûr assez prévisible et si on devine comment cela va finir, Populaire est tout de même une petite merveille, frais, drôle, émouvant et totalement rafraîchissant comme l'on en voit rarement dans le cinéma français.

 

Les morceaux de bravoure du film sont incontestablement ces fameux championnats de dactylographie qui sont filmés comme de véritables matches de boxe, le championnat final à New York est d'ailleurs un monument de bonheur et de tension où l'on voudrait vraiment que l'héroine gagne.

 

Pour la distribution, Romain Duris est très sympathique, mais c'est la plus que ravissante Deborah François qui l'emporte tout sur son passage, habituée jusqu'à présent à des films d'auteurs, l'actrice trouve son premier rôle grand public, ne pas oublier non plus Bérénice Béjo qui semble enfin s'être sortie de The Artist.

 

Le film est donc un hommage aux films populaires (justement) français des années 50 qui se verront laminés par une Nouvelle Vague très surestimée et qui n'a pas fait que beaucoup de bien au cinéma hexagonal mais pas seulement, on retrouve aussi quelques clins d'yeux au cinéma américain de l'époque,  Audrey Hepburn est explicitement citée.

 

Drôle, frais, rafraîchissant avec une craquante Deborah François, Populaire est du pur bonheur, un véritable plaisir de cinéphile qui fait du bien par les temps qui courrent, à ne pas manquer absolument surtout à l'approche des fêtes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article