Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné-Cheval de Guerre (S. Spielberg) *****

25 Février 2012 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné, #Steven Spielberg

Cheval de Guerre Fr

 

 

Drame, Guerre de Steven Spielberg avec Jeremy Irvine, Niel Arestrup, Emily Watson, David Thewlis, Benedict Cumberbatch

 

USA-2h27

 

En Angleterre, un jeune fermier se prend d'amitié pour un cheval que son père a acheté pour lui faire labourer ses terres, mais manquant d'argent le cheval baptisé Joey est vendu aux soldats à l'ouverture de la Grande Guerre. S'ensuit une incroyable odyssée où Joey va passer de maître en maître pour retrouver son propriétaire initial.

 

Cheval de Guerre marque le grand retour du grand Steven Spielberg d'un film à prise de vue réelle (après son passage réussit à l'animation avec Les Aventures de Tintin) depuis son injustement controversé dernier Indiana Jones et son premier film dramatique depuis Munich.

 

Adaptant un livre qui a donné lieu à une pièce de théâtre, Spielberg signe ici une grande fresque émouvante où le véritable héros est un cheval qui vole la vedette à ses souvent prestigieux partenaires acteurs.

 

Cheval de Guerre est aussi un hommage au cinéma d'antan particulièrement à John Ford surtout dans la première partie du film. Alors certes, le film est un peu long à son milieu mais le réalisateur réussit une fois de plus son pari par l'ampleur de sa mise en scène et un cheval complètement craquant et très bien dirigé (même si on se doute qu'il y a eu plusieurs doublures).

 

Spielberg n'a rien perdu non plus de sa force et son efficacité notamment pendant les scènes de bataille, celle de la Somme demeure du grand, grand cinéma et une dernière partie dont même les plus hardis d'entre vous ne manqueront pas dû moins de verser une larme ou bien d'avoir les yeux bien humides.

 

Avec un très beau score de John Williams, le cinéaste n'hésite pas non plus à prendre des partis pris assez sombre comme le sort des jeunes déserteurs allemands où de la petite fille du personnage de Niels Arestrup pour terminer dans un plan final de toute beauté hommage au fameux Autant en emporte le vent de Victor Fleming.

 

A plus de 60 ans, Spielberg n'a donc rien perdu de son talent en nous livrant une grande fresque émouvante et spectaculaire avec pour héros un cheval qui crève l'écran. Il ne faut pas non plus oublier ses partenaires humains dont le plutôt bon Jeremy Irvine, David Thewlis où Niels Arestrup, mais c'est donc Joey la véritable vedette de ce superbe film. Les quelques détracteurs qui ne sont guère émus par Cheval de Guerre ont certainement perdu leur âme en voyant trop de films et à finir par être blasé.

 

Non, le plus grand réalisateur du cinéma hollywoodien est de retour et en très grande forme et n'est pas prêt de raccrocher au vu des nombreux projets qui l'a dans son escarcelle et c'est tant mieux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Et malheureusement le film semble être un échec en France. Quand est ce que les ados iront voir autre chose que des films de super héros dans les salles ?
Répondre
D
Spielberg n'a plus rien à prouver ! Mais il continue à se lancer des défis, à montrer qu'il reste LE cinéma actuel ! Chapeau bas !
Répondre