Ciné en Vrac - Lupin III - Relic - J'irai mourir dans les Carpates

Publié le 10 Octobre 2020

Lupin III The First_FR

Lupin III The First_FR

Lupin III : The First **** - Animation, Aventures de Takashi Yamazaki avec Voix VF : Maxime Donnay, Adeline Chetail, Rémi Barbier, Laurent Bonet, Robert Dubois

 

Japon - (2020-1h33)

 

A Paris et en France dans les années 50, le petit fils d'Arsène Lupin et la petite fille d'un célèbre archéologue s'associe pour empêcher un groupuscule nazi de mettre la main sur une arme puissante pouvant détruire le monde.

 

A la base personnage imaginé par le japonais Kazuhiko Kato (disparu récemment) alias Monkey Punch à la fin des années 60  et plusieurs séries animées parvenues dans nos contrées sous le titre Edgar de la Cambriole, ainsi qu'une vingtaine de téléfilms et films quasiment tous inédits dans l'hexagone. Lupin III : The First est le premier long a passer le cap du tout en images de synthèses et à arriver chez nous et c'est une réussite.

 

Visuellement et rythme, ça se rapproche du Tintin de Spielberg où du récent Scooby de Warner, il faut se faire au style qui n'est pas trop ce que l'on a l'habitude de voir mais pour le reste c'est tout bon. Lupin III : The First est un excellent film d'aventures trépidant et rondement mené avec des persos sympathiques dont la craquante nouvelle venue Laetitia.

 

Comme c'est Japonais ils osent plusieurs passages plus sombres dans l'histoire (faire intervenir des nazis dans un animé n'est pas si fréquent) et même si les épreuves finales pour arriver à l'objet convoité a été vu ailleurs (Indiana Jones, le denier Tomb Raider) le tout est éminemment sympathique et hautement fréquentable et on espère des suites.

Relic 2020_FR

Relic 2020_FR

Relic **  -12 - La maison dans les bois de Natalie Erika James avec Emily Mortimer, Bella Heathcote, Robyn Nevin, Jeremy Stanford, Chris Bunton

 

Etats-Unis/Australie - (2019-1h30)

 

En Australie, une mère et sa fille vont rendre visite à leur mère/grand-mère dans sa maison isolée car celle-ci est portée disparue depuis plusieurs jours, à leur arrivée elles entendent des bruits étranges dans la maison.

 

Petite trouille venue d'Australie co-produit par Jake Gyllenhaal et les Frères Russo des Avengers tout de même et qui a bonne presse mais qui se rapproche de la nouvelle tendance fantastique style HéréditéThe Witch peu appréciés ici.

 

A son actif une ambiance et une atmosphère réussie, un joli travail sur le son et trois actrices au top. Mais au fur et à mesure qu'avance l'intrigue cela devient limite malsain et la fin est restée pour ma part très obscure.

 

L'auteur de ses lignes doit avoir une intelligence au dessous de la moyenne car il paraît que beaucoup l'ont comprise et y ont vu une réflexion sur la vieillesse et la sénilité, on veut bien les croire, à vous de juger.

J irai mourir dans les Carpates_FR

J irai mourir dans les Carpates_FR

J'irai mourir dans les Carpates **** - Comédie, Thriller de et avec Antoine de Maximy, Alice Pol, Max Boublil, Stephan Wojtowicz

 

France - 01h36

 

L'animateur Antoine de Maximy se filme dans le nord des Carpates quand il disparaît et est présumé mort. Sa monteuse en visionnant les rushes de son émission comprend qu'il est peut être vivant.

 

Animateur de l'émission, J'irai dormir chez vous (tout est dans le titre) Antoine de Maximy décline celle-ci dans une pure fiction qui n'est pas vraiment une comédie mais une sorte de thriller plutôt bien mené.

 

Le style found footage de l'émission est finalement peu présent et on suit le personnage d'Alice Pol qui tente de découvrir la vérité en compagnie d'un acolyte policier jusqu'à un dénouement rempli de suspense et qui s'avère très divertissant.

 

A côté d'une toujours excellente et prolifique Alice Pol, on retrouve De Maximy qui reste sobre et même Max Boublil l'est également, bref bonne surprise que l'on attendait pas vraiment.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Animation Divers, #Séances Ciné

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article