Critiques diverses en vrac

Publié le 19 Juillet 2020

La peine du Talion

La peine du Talion

La Peine du talion ****  - Western de Henry Levin avec Glenn Ford, William Holden, Ellen Drew, Ray Collins, Edgar Buchanan

 

Etats-Unis - (1948-1h40)

 

Après la fin de la Guerre de Sécession, un colonel nordiste traumatisé par les combats et ayant la maladie de tuer et nommé juge dans sa ville où il fait un peu trop appliquer la loi. Il se heurte à ses anciens hommes spoilés par un promoteur et son capitaine devenu shérif et dont il a épousé la femme qu'il aime.

 

Quasi inconnu au bataillon et exhumé récemment par Arte, La Peine du talion se démarque des autres westerns par son aspect psychologie remarquable avec un étonnant Glenn Ford habité par son personnage et un scénario qui monte en puissance jusqu'à une spectaculaire bataille finale. A la limite du film noir, une très bonne découverte agrémenté en plus d'un superbe technicolor.

Ce qui nous lie_FR

Ce qui nous lie_FR

Ce qui nous lie **** - Drame de Cédric Klapisch avec Pio Marmai, François Civil, Ana Girardot, Maria Valverde,  Jean-Marc Roulot, Florence Pernel

 

France - (2017-1h53)

 

Un homme revient dans son vignoble natal alors que son père est mourant. Il a refait sa vie en Australie et ses retrouvailles avec son frère et sa soeur vont être houleux.

 

Jamais accroché au cinéma de Klapisch (la réputation de L'Auberge espagnole est incompréhensible) mais avec Ce qui nous lie, il signe son meilleur film.

 

La relation entre les deux frères et la soeur est touchante et bien rendue (joués pas très bons comédiens), l'arrivée de la fiancée du héros en milieu de film apporte aussi un plus. Mais surtout Klapisch nous montre ici la fabrication du vin de A à Z, le tournage s'étant étalé sur un an pour être plus crédible. Un joli film très bien joué et avec de très belles images. Klapisch réussi là où on ne l'attendait pas vraiment.

Wild

Wild

Wild  * - Randonnée pénible de Jean-Marc Vallée avec Reese Whiterspoon, Laura Dern, Gaby Hoffman, Michiel Huisman

 

Etats-Unis- (2014-1h56)

 

Une femme entreprend de faire un long périple en solitaire connu aux Etats-Unis qui consiste en une randonnée sur des milliers de kilomètres à travers le pays, en flashbacks on revoit son passé.

 

Remarqué avec son Dallas Buyers Club et Matthew McConaughey atteint du Sida, Vallée récidive avec un biopic vraie, la véritable Cheryl Strayed étant conseiller sur le plateau.

 

A son actif, un rôle très physique pour Whiterspoon dans des conditions de tournages aussi difficiles que ce que l'on voit à l'écran et de jolis paysages. Malheureusement, on assiste à la vie d'une personne peu intéressante et dont le passé est montré par une succession de flashbacks qui partent dans tous les sens (bravo au monteur pour avoir agencé tout ça) et qui devient vite assommant et lassant et puis deux heures à supporter ça, c'est bien long, à éviter.

De sang froid

De sang froid

De Sang-Froid ****  -10 - Drame criminel de Richard Brooks avec Robert Blake, Scott Wilson, John Forsythe, John McLiamn, Paul Stewart

 

Etats-Unis - N&B - (1967-2h14)

 

Deux tueurs assassinent sauvagement une paisible famille presque pour rien. Le FBI essaient de les coincer tandis que les deux hommes tentent de gagner le Mexique.

 

Richard Brooks s'empare du célèbre roman de Truman Capote lui même tiré d'un fait divers qui choqua l'Amérique de l'époque, pour en faire un film noir froid et glaçant.

 

Imposant au studio le noir et blanc et des acteurs peu connus (Robert Blake deviendra célèbre pour la série Baretta plus tard), l'intrigue met en parallèle le trajet des tueurs et l'enquête du FBI très bien menée, avec des truands dont un n'a aucun scrupule et un autre des regrets. La scène du meurtre mis dans le dernier tiers est une des séquences les plus dérangeantes de l'histoire du cinéma de l'époque, de même que la fin qui offre aussi un réquisitoire contre la peine de mort, fort et brut.

Le fantome de Canterville-2015

Le fantome de Canterville-2015

Le Fantôme de Canterville *** - Comédie hantée de Yann Samuel avec Audrey Fleurot, Michael Youn, Michèle Laroque, Mathilde Daffe, Julien Frison, Lionnel Astier

 

France - (2016-1h35)

 

Condamnée à hanter sa demeure et à revivre chaque nuit sa mort, un"e" esprit ne pourra être délivrée qu'en versant une larme. Elle voit d'un mauvais oeil l'arrivée des nouveaux propriétaires qui ne semble pas effrayés par la présence des fantômes.

 

Quand Yann Samuel (le très mauvais Jeux d'enfants avec Marion Cotillard et Guillaume Canet) adapte Oscar Wilde cela donne une comédie fantastique qui a connu un gros flop à sa sortie et dû faire perdre beaucoup d'argent à UGC, le résultat n'est pas la catastrophe annoncée.

 

C'est parfois limite, mais le jeu assez délirant de Audrey Fleurot, un amusant (et sans excès) Michael Youn et surtout un visuel et des effets spéciaux soignés et réussis pour un film français, font que la pilule passe plutôt bien, ne mérite pas sa réputation.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Ciné-Club, #Rattrapage

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article