Ciné- Seven Sisters (Tommy Wirkola - 2016) **** -12

Publié le 10 Septembre 2017

Seven Sisters_FR

Seven Sisters_FR

Thriller d'anticipation avec Noomi Rapace, Marwan Kenzari, Glenn Close, Christian Rubeck, Pal Sverre Valheim Hagein et Willem Dafoe

 

Etats-Unis/France/Grande-Bretagne/Belgique-2h04  

 

 

Dans le futur voulant guérir la population de famine est crée des aliments génétiquement modifiés qui apporte des grossesses pouvant donner plusieurs enfants, la loi de l'enfant unique est décrété, ceux qui l'enfreint voit leur progéniture congelée. Sept soeurs qui ont su préserver leur lien de parenté se retrouve soudain en danger.

 

Précédé d'une bande annonce un peu trop envahissante depuis plusieurs semaines dans les cinémas, Seven Sisters (dont on préférera une fois de plus le titre original What Happened To Monday ?) est une réussite que l'on attendait pas vraiment.

 

Comme c'est une co production internationale avec les Etats-Unis cela peut expliquer beaucoup de choses. Seven Sisters est d'abord une des histoires les plus originales vues récemment au cinéma, le scénario tient en haleine et contient suffisamment d'action et de rebondissements surprenants, soigneusement cachés lors de la promo, pour dérouter complètement le spectateur sur ce qui l'est en train de voir et auquel il est peu habitué.

 

Le film est extrêmement violent avec des morts très violentes, ose une scène de sexe inattendue et relativement poussée, on est quand même dans un film grand public, et des partis pris que l'on ne verrait jamais dans un blockbuster US actuel. Si on commence à deviner la fin (ce qui arrive aux enfants notamment), le tout nous tient quand même en attente jusqu'à un dénouement de haute volée.

 

Au milieu de tout ça, Noomi Rapace éclate véritablement, mal utilisée dans ses derniers films, l'actrice montre toute l'étendue de son talent en jouant les sept soeurs, la comédienne s'est retrouvée devant des fonds verts où toute seule dans une pièce lors des scènes où il y a plusieurs personnages à l'écran. C'est bien simple, elle porte véritablement le film.

 

A côté, cela fait plaisir de retrouver Glenn Close qui a pris un sacré coup de vieux, le nouvel acteur Marwan Kazari s'en sort bien (on le reverra en Jafar dans le Aladin de Ritchie). Il faut aussi ajouter une réalisation lisible et réussie de Tommy Wirkola (Hansel & Gretel).

 

De plus, l'univers visuel est assez riche sans en faire trop, ce sont des boîtes franco-belge qui ont dans l'ensemble fabriquée tout ça.

 

Bref, tendu, violent, osé et intense, Seven Sister est une réussite, on pense à certains métrages US des années 70 comme le Soleil Vert de Fleischer notamment, avec enfin un grand rôle pour Noomi Rapace, il était temps.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Commenter cet article