Ciné-Les 7 Mercenaires (Antoine Fuqua-2016) ***** -10

Publié le 2 Octobre 2016

Les 7 Mercenaires_FR

Les 7 Mercenaires_FR

Le retour du grand western de Antoine Fuqua avec Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke, Vincent D'Onofrio, Haley Bennett, Byung-Hun Lee, Manuel Garcia-Rulfo, Martin Sensmeier et Peter Sarsgaard

 

Etats-Unis-2h13 

 

Une jeune femme recrute sept mercenaires pour qui les aident à se débarrasser d'un homme corrompu qui tient en joug leur ville.

 

Quelques semaines après Ben-Hur, c'est autour d'un nouveau remake de voir le jour, celui des 7 Mercenaires classique de John Sturges sorti en 1960 avec Yul Brunner, Steve McQueen, Charles Bronson et bien d'autres.

 

Troisième collaboration entre Antoine Fuqua et Washington après Training Day (qui était aussi avec Ethan Hawke) et le sympathique Equalizer, cette nouvelle version est une réussite.

 

Contrairement aux films du genre sortis en début d'année, Les 7 Mercenaires est un vrai, pur et grand western où tous les codes sont alignés de A à Z mais pour le plus grand plaisir du spectateur cinéphile. Le tout filmé dans de très belles images en CinémaScope, on avait pas vu ça depuis longtemps au cinéma.

 

Les acteurs sont au diapason en particulier Washington (une bonne idée d'introduire un personnage noir dans l'univers du western)  et Chris Pratt, à signaler la découverte, la ravissante et excellente Haley Bennett, enfin une actrice bien plus intéressante que les Jennifer Lawrence et autres Alicia Vikander.

 

Fuqua suit d'assez près la trame de l'original pour une durée étonnamment longue de près de 2h15, mais on a pas le temps de souffler, entre les nombreux morceaux de bravoure présents notamment une bataille finale vraiment spectaculaire et on le devine hyper chorégraphiée qui vous scotche sur votre fauteuil qui contient pas mal de morts au programme prévisibles, mais pas forcément ceux que l'on attendait.

 

A signaler aussi, le très bon score quasi posthume du regretté James Horner, Fuqua a même convoqué en forme de clin d'oeil celui célèbre de Elmer Bernstein à la fin.

 

Rythmé, inventif, spectaculaire et avec quelques pointes d'humour, Les 7 Mercenaires version 2016 marque le retour du grand western classique sur grand écran et bon Dieu que ça fait plaisir, cela faisait un bail que l'on attendait ça et on le regarde vraiment en bon nostalgique et cinéphile que nous somme et accessoirement, Antoine Fuqua signe son meilleur film, courez y !

 

 

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Commenter cet article

Dave 02/10/2016 16:58

Merci !! Ce type de chronique donne vraiment envie !!