Ciné-Peter et Elliott le dragon (David Lowery-2016) ****

Publié le 20 Août 2016

Peter Et Elliott le Dragon_Final 3

Peter Et Elliott le Dragon_Final 3

Conte familial de David Lowery avec Bryce Dallas Howard, Oakes Fegley, Oona Laurence, Wes Bentley, Karl Urban et Robert Redford

 

Etats-Unis-1h43 

 

Dans une petite ville près d'une immense forêt où la légende veut que vit un dragon, une garde forestière découvre un jeune garçon qui semble abandonné et qui se fait mal à la vie civilisée, celui-ci appelé Peter lui raconte qui l'a un ami mystérieux.

 

Peter et Elliott le dragon est une obscure production Disney de la fin des années 70, période peu glorieuse pour le studio avec une série de revers, le réalisateur en a gardé la trame principale pour en faire heureusement un tout autre film.

 

La nostalgie d'un certain cinéma des années 80/90, et pas seulement chez Disney, Spielberg et Amblin aussi, joue à fond dans cette relecture avec en toile de fond un jolie message écolo bienvenu.

 

Le film est empreint aussi d'une certaine mélancolie en témoigne la scène d'ouverture assez étonnante pour un Disney. Le réalisateur dévoile, par ailleurs, vite la créature et ne met pas trois plombes comme certains, le film ne dure pas trois heures non plus. Une créature qui est l'une des vedettes du film magnifiquement animée par les magiciens de Weta, le studio de Peter Jackson, à signaler que le film a été en grande partie tourné en Nouvelle Zélande.

 

Peter et Elliott le dragon n'échappe pas à un scénario très disneyen assez prévisible, mais très émouvant qui ne manquera pas de vous arracher plusieurs larmes, sauf si vous êtes définitivement blasé, les auteurs rendent cette amitié entre le dragon et le jeune héros (parfait Oakes Fegley) très touchante, de même le rôle de Bryce Dallas Howard qui est aussi émouvant. Robert Redford qui apparaît plus tardivement remplit parfaitement son emploi en sorte de patriarche.

 

Avec une deuxième partie plus spectaculaire où les méchants humains menés par le personnage de Karl Urban (qui change de McCoy de Star Trek) vont capturer la bête ce qui va enchaîner pas mal d'aventures spectaculaires, jusqu'à un final donc qui ne manquera pas de vous tirer la larme à l'oeil.

 

Avec les très beaux paysages de Nouvelle-Zélande, une créature très réussie et de jolis moments d'émotion, cette relecture est une bien belle surprise que l'on attendait pas vraiment, tant pis si certains ont perdu leur âme d'enfant, Peter et Elliott le dragon est un pur régal à déguster en famille.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Walt Disney

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dave 20/08/2016 19:47

Le film de 1977 n'est pas si obscur que cela, il avait même obtenu pas mal de succès lors de sa sortie. J'étais allé le voir avec ma soeur d'ailleurs et j'ai toujours le Laserdisc !