Deux films d'Allan Dwan à la RKO

Publié le 14 Janvier 2016

Quatre étranges Cavaliers

Quatre étranges Cavaliers

Quatre étranges cavaliers ****-Western d'Allan Dwan avec John Payne, Lizabeth Scott, Dan Duryea, Harry Carey Jr

 

Etats-Unis-(1954-1h20)

 

Dans l'Ouest américain, une petite ville fête la fête nationale et marie l'un des leurs, quand celui-ci est subitement accusé de meurtre par quatre étrangers. D'abord de son côté, les habitants ne tardent pas à changer d'avis obligeant notre héros à tuer pour survivre.

 

Moins connu que les Richard Thorpe où Michael Curtiz, Allan Dwan n'en est pas moins l'un des cinéastes les plus prolifiques d'Hollywood commençant sa carrière au temps du muet et la terminant dans les années 60. Dans les années 50, il tourne une série de films pour la RKO dont ce western plutôt original.

 

Se déroulant presque en temps réel, un peu comme Le train sifflera trois fois de Zinneman, le film explore plusieurs pistes bienvenues et fait vite des habitants de la ville les grands méchants de l'histoire avec un personnage central qui doit se battre et est  obligé de tuer pour survivre.

 

Avec John Payne, acteur honnête qui tourna plusieurs fois avec Dwan, Quatre étranges cavaliers est donc une bonne petite série b avec un suspense certain qui tient en haleine, à voir.

Tornade (A. Dwan)

Tornade (A. Dwan)

Tornade ****-Western de Allan Dwan avec Cornel Wilde, Yvonne de Carlo, Lon Chaney Jr, Raymond Burr, Rodolfo Acosta & Anthony Caruso

 

Etats-Unis-(1954-1h24)

 

En Californie sous domination espagnole, un paisible fermier devient un redoutable tueur pour venger ceux qui ont assassiné sa famille et ses proches sur l'ordre d'un voisin concurrent.

 

Film de vengeance plus qu'un western avec un personnage intéressant joué par Cornel Wilde et une époque peu traitée par le genre.

 

L'ensemble est prenant avec une deuxième partie se passant dans de paysages sauvages et désolés et une fin en demie-teinte originale. On préférera le titre original Passion, comme souvent qui correspond mieux ici. A noter la présence de la très belle Yvonne de Carlo et de Raymond Burr, qui jouait souvent les méchants à l'époque (le tueur de Fenêtre sur cour) dans un rôle positif.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Ciné-Club

Repost 0
Commenter cet article