Ciné-Wolverine-Le Combat de l'Immortel (James Mangold-2013) ***** -10

Publié le 27 Juillet 2013

Ciné-Wolverine-Le Combat de l'Immortel (James Mangold-2013) *****  -10

 

 

 

Action, Fantastique de James Mangold avec Hugh Jackman, Tao Okamoto, Rila Fukushima, Hiroyuki Sanada, Svetlana Khodchenkova et Hal Yamamouchi et Famke Janssen

 

Etats-Unis-Japon-2h06

 

Devenu un être solitaire, Logan est cependant mandé par un japonais dont il a sauvé la vie autrefois lors de l'explosion de Nagasaki qui est sur le point de mourir, il va devoir protéger sa petite fille poursuivie par des Yakuzas.

 

Wolverine est un film dont la gestation fut longue est compliquée. Initialement donné à Darren Aronofsky (ami avec Jackman depuis The Fountain) celui-ci se désista au dernier moment pour des raisons personnelles, c'est donc l'éclectique James Mangold qui fut choisi et qui approcha pour la première fois le genre fantastique. De plus, la catastrophe du Japon retarda considérablement le tournage.

 

Wolverine était aussi attendu au tournant après un X-Men Origins qui avait déçu pas mal de monde, le résultat est donc une réussite surprenante.

 

Wolverine comme son titre français (pour une fois bien choisi) l'indique parle principalement de Logan et de son combat intérieur après avoir tué Jean Grey dans X-Men 3, il est appelé au Japon où il va découvrir une nouvelle culture et une nouvelle civilisation.

 

Le film tranche radicalement avec son précédent opus, ici Mangold s'attarde aux personnages auquel on s'attache, le rythme est relativement lent, le ton du film est beaucoup plus sombre voire violent que le précédent, il y a même plusieurs séquence émouvantes.

 

Ne vous y trompez pas Wolverine contient son lot de morceaux de bravoure dont un spectaculaire combat sur le toit d'un train en grande vitesse assez inédit et le fameux duel final avec le Samouraï d'Argent qui est plutôt réussit. Il ne faut pas cependant s'attendre à voir beaucoup de mutants, Logan est la principale vedette.

 

Hugh Jackman porte le film sur ses épaules et s'en sort bien à côté d'une distribution quasi exclusivement japonaise (Famke Janssen apparaissant en rêve) dont une ravissante Tao Okamoto.

 

Bref, Wolverine est une réussite à laquelle on espérait pas temps avec une 3D très correcte, les fans de Bryan Singer vont sans doute être très surpris tant le style du film est inhabituel et c'est tant mieux.

 

Attention, comme souvent chez Marvel ne partez pas dès la fin du générique, une scène supplémentaire est révélée qui annonce le X-Men Days of Future Past de Singer avec un retour inattendu et énorme.

 

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article