Ciné-Elysium (Neill Bomkamp-2013) **** -10

Publié le 17 Août 2013

Ciné-Elysium (Neill Bomkamp-2013) **** -10

Science-Fiction de Neill Blomkamp avec Matt Damon, Jodie Foster, Sharlto Copley, Alice Braga, Diego Luna et William Fichtner

 

Etats-Unis-1h50

 

En 2154, la Terre surpoluée et surpeuplée est devenue une sorte de bidonville, seuls les riches peuvent aller sur Elysium une station spatiale en orbite où l'on guérit toutes les maladies. Max un ancien délinquant est contaminé un jour à son travail par de la radioactivité, condamné, il veut aller sur Elysium pour guérir.

 

Elysium est le second film de Neill Blomkamp qui s'était fait remarqué avec l'excellent District 9, son nouveau métrage était donc forcément attendu et sans être le meilleur film SF de l'année c'est quand même un film surprenant.

 

La première partie n'est pas sans rappeler certains des meilleurs métrages d'anticipation des années 70, (notamment le Soleil Vert de Richard Fleischer), par ailleurs le message social est évident, les riches qui peuvent aller sur Elysium et les pauvres qui restent sur Terre, on pourra regretter d'ailleurs que la vision du monde s'arrête uniquement à Los Angeles (présenté comme un impressionnant bidonville) film américain oblige et n'aille pas dans d'autres pays.

 

Puis l'histoire démarre dans une deuxième partie très spectaculaire et relativement violente pour être signalée, à une époque où les blockbusters sont trop souvent accusés d'être trop lisses et formatés (ce qui n'est pas faux, mais il ne faut pas exagérer non plus) pour se terminer dans un final à mille lieues des happy end traditionnels.

 

Matt Damon dans un de ses rares films de ce genre s'en sort honnêtement, la trop rare et plus toute jeune Jodie Foster et quasi méconnaissable, mais c'est Sharlto Copley (révélé par District 9) en brute sanguinaire et décérébré qui demeure impressionnant.

 

Si donc, Elysium ne tient pas toutes ses promesses par rapport à son précédent film, ce nouveau long métrage mérite que l'on s'y attarde par ses partis pris risqués et son style assez inhabituel, c'est déjà çà ça de gagné.

 

 

 

 

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article