Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

L'incroyable Alligator (L. Teague-1980) **** -12

8 Avril 2011 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Flashbacks

 

 

L-incroyable-Alligator.jpg

 

 

 

Policier-Horreur de Lewis Teague avec Robert Foster, Robin Riker, Michael V Gazzo, Dean Jagger, Henry Silva

 

USA-1h30

 

Un inspecteur de police de Chicago enquête sur plusieurs membres humains retrouvés mutilés dans les égoûts, il découvre un alligator géant nourri aux hormones de croissances des déchêts illégaux d'un laboratoire, traquée par la police la bête fait surface provoquant la panique dans la ville.

 

Le succès des Dents de la mer en 1975 a donné lieu à d'innombrables films de monstres qui n'étaient pas seulement avec des requins mais avec toute sortes d'animaux souvent mutants comme c'est le cas ici. Réalisé par Lewis Teague, cinéaste qui a connu un certain succès dans les années 80 avec des films comme Cujo ou Le diamant du Nil, ce film est une des tentatives les plus réussies.

 

On a droit ici à un véritable film de monstres, sérieux pas grand guignol et avec des effets certes aujourd'hui un peu dépassés mais qui font justement leur petit effet. L'on suit avec intêret l'enquête du policier joué excellement par Ben Forster (acteur qui a connu pas mal de succès à cette époque avant de tomber dans l'oubli et d'être retrouver par Quentin Tarantino dans Jackie Brown) et de la ravissante Robin Riker.

 

L'intrigue est assez prenante et intense (sans verser dans le comique involontaire comme beaucoup de productions italiennes du même genre) pour vraiment captiver le spectateur. La bête en question est évidemment peu montrée dans son ensemble qui demeure un animal mécanique, mais fait plus impression que si elle avait été réalisée en images de synthèse, les effets gores sont donc un peu anciens mais restes efficaces, jusqu'à un suspense final tout à fait prenant.

 

L'incroyable alligator est donc une très bonne petite série b des années 80 qu'il faut absolument redécouvrir, nerveux et rythmé, un très bon film de monstres qui devrait plaire aux amateurs.

 

 

Le film connu visiblement une suite intitulée Alligator, la mutation en 1991 réalisé par John Hess avec Joseph Bologna et Dee Wallace Stone.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article