Ciné-John Carter (A. Stanton) *****

Publié le 10 Mars 2012

John Carter FR Final

 

 

 

 

 

3d-small 01

 

 

 

Science Fiction de Andrew Stanton avec Taylor Kitsch, Lynn Collins, Dominic West, Mark Strong, Ciaran Hinds, James Purefoy, Willem Dafoe, Samantha Morton

 

USA-2h20

 

Aux Etats Unis en pleine guerre de Sécession, le soldat John Carter après avoir perdu sa famille, à la recherche d'une caverne remplie d'or se retrouve projeté sur la planète Barsoom qui s'avère être connue sur Terre sous le nom de Mars. Dans ce nouvel univers, il va retrouver l'espoir de vivre, défendre un peuple et tomber amoureux.

 

 

John Carter est l'adaptation d'une série de roman écrits il y a 100 ans par Edgar Rice Burroughs surtout connu pour avoir crée le personnage mythique de Tarzan. C'est dès les années 30 que le cinéma veut en faire des adaptations (sans doute sous forme de sérials à l'heure où Superman et Flash Gordon triomphaient) mais cela n'aboutira pas, de nos jours avec les progrès des effets spéciaux, cette adaptation a été rendue possible et c'est une énorme claque en pleine figure que nous assène Andrew Stanton et Disney.

 

Venu de chez Pixar, Stanton signe son premier film en prise de vue réelle et réussit amplement son pari, John Carter est une sorte de peplum intergalactique d'une rare ampleur, majestueux, grandiose doublé d'une intrigue qui tient la route et d'une histoire romanesque tout à fait crédible.

 

On voit d'ailleurs où est passé le budget du film tellement c'est immense et depuis un certain Avatar, on n'a rarement vu cela au cinéma et même dans une certaine mesure cela surpasse le film de Cameron qui s'est largement inspiré de cette histoire pour son long métrage.

 

A cette débauche de moyens, Stanton n'en oublie pas pour autant l'histoire intelligente et très bien agençée, le réalisateur se permet même de longs passages dialogués qui font avancer le récit et de filmer le tout à l'ancienne sans scènes d'action illisibles et sans esbrouffes. Les scènes d'actions sont particulièrement impressionnantes notamment la bataille finale qui nous cloue sur notre fauteuil.

 

Il ne faut pas oublier non plus le bestiaire extra terrestre avec ces Tarks aussi impressionnants que les Na'avis et toute une imagerie vraiment réussie et très séduisante qui nous transporte dans un nouveau monde et une nouvelle mythologie.

 

Côté acteur, Taylor Kitsch acteur de série télé et aperçu dans X-Men Origines-Wolverine s'en sort vraiment bien et est tout en retenue de même que Lynn Collins découverte dans le même film en Princesse de Mars. On retrouve avec plaisir Ciaran Hinds et James Purefoy après la série Rome et Willem Dafoe et Samantha Morton double les principaux Tarks d'une bien belle manière.

 

Avec une très belle fin, une superbe musique de Michael Giacchino, John Carter est un très, très grand spectacle, énorme, spectaculaire, intelligent auquel je ne vous dévoile pas tout car il est remplit de surprise.

 

En installant un nouveau monde, Andrew Stanton a donc largement réussit son coup pour nous faire découvrir, un nouvelle univers et une nouvelle mythologie, espérons que le film ait suffisamment de succès pour que l'on retourne très bientôt sur Barsoom, une planète que l'on aimerait voir plus souvent.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Walt Disney

Repost 0
Commenter cet article

Fred 10/03/2012 19:39

Je viens de faire un article dessus, franchement Disney l'a mal.

david 10/03/2012 19:38

Hélas, 3 fois hélas, le film a bien mal démarré en Amérique : seulement 9,8 millions vendredi soir !!