Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné - Morbius (Daniel Espinosa - 2022) *** -10

4 Avril 2022 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné, #Marvel Studio-Thor-Avengers-Captain America, #Spider-Man

Morbius_Final FR

Morbius_Final FR

Marvel mordant de Daniel Espinosa avec Jared Leto, Matt Smith, Adria Arjona, Jared Harris, Tyrese Gibson, Al Madrigal et Michael Keaton

 

Etats-Unis - 1h45

 

Atteint d'une maladie du sang rare depuis sa naissance, le docteur Michael Morbius en s'injectant du venin de chauve souris vampire devient une créature inédite dotée de pouvoirs. Mais son meilleur ami qui n'a pas que de bonnes intentions s'injecte aussi le sérum.

 

Troisième film live de Sony/Marvel enfin plus du premier après les deux volets de Venom, Morbius est censé nous faire découvrir un nouveau personnage pour l'inclure dans le spider-verse prochain que le studio essaie de faire depuis quelques années. Avec Jared Leto dans le rôle titre, on aurait pu espérer un accueil plus frais que les précédents, il n'en est rien, le film est donc largement lynché par la fanbase habituelle ce dont il ne mérite pas vraiment.

 

A son actif, un Jared Leto plutôt bon et impliqué dans le rôle où l'on sent la dualité du personnage, une ambiance sombre et quelques scènes pas tout public, même si le réalisateur a évité de montrer du sang au grand dam de certains spectateurs. Les effets spéciaux pour visualiser les pouvoirs des créatures sont plutôt chouettes, une "Origin Story" relativement bien mis en avant avec au début l'enfance des personnages, sans compter un minimum d'humour comparé à Venom ce qui est plutôt une bonne surprise,  mais.

 

On pourra regretter donc un Matt Smith (un des ex Doctor Who) qui en fait des tonnes en méchant, des duels dont le final pas toujours très lisibles et surtout une fin qui tourne court exprès pour annoncée un volet prochain, système qui commence à devenir de plus en plus pénible à Hollywood. De plus, il semble que plusieurs scènes vues dans les trailers aient été supprimées, ce qui augure d'un montage un peu à l'arrache.

 

De plus, les deux scènes post-générique annoncent enfin la création des futurs Sinister Six, groupe de méchants affrontant l'homme araignée.

 

Bref, Morbius n'est donc pas évidemment le ratage dit partout, même si il a ses défauts, mais contient pas mal de bonnes choses citées plus haut. Il faudrait peut être que Sony revoit un peu sa stratégie pour leurs futures productions.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article