Ciné - Tenet (Christopher Nolan - 2020) ****

Publié le 28 Août 2020

Tenet_26  Août FR

Tenet_26 Août FR

Nolan Inversé de Christopher Nolan avec John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Kenneth Branagh, Aaron Taylor-Johnson, Himesh Patel, Dimple Kapadia, Martin Donovan, Clémence Poésy et Michael Caine

 

Etats-Unis - 2h30 

 

 

Un espion dont on ne connaîtra jamais le nom est passé pour mort lors d'une mission qui a mal tourné, il est recruté par des services spéciaux qui traque des objets "inversés" venant du futur pouvant conduire à une possible guerre temporelle. Il est amené à se rapprocher d'un riche homme d'affaire russe et de sa femme.

 

LE CONTEXTE DE LA SORTIE

La sortie de Tenet est si particulière qu'il est bon de faire un rapide résumé avant de critiquer le film lui-même.

Chaque film de Christopher Nolan est désormais un événement mais par sa réputation autour, le Monsieur a de plus en plus de détracteurs de la première heure. Le film est annoncé depuis un an environ fin Juillet, mais le Covid est passé par là. Warner qui voulait absolument une sortie mondiale a tenu bon jusqu'au bout avant de comprendre que ce n'était plus possible. Après un premier report au 12 Août toujours dans l'optique d'une diffusion mondiale, le studio a accordé à ses filiales européennes et donc françaises dans les pays où les salles étaient rouvertes, la possibilité de sortir le film dans un large circuit pour ramener le public avant les USA où il sortira en limité le 4 Septembre, c'est le film que nous voyons aujourd'hui.

 

LA CRITIQUE

Au-delà du film le plus attendu pour relancer le cinéma, Tenet est avant tout une expérience que nous propose Nolan, dix ans après Inception et après avoir essayé la SF pure et le film de guerre, il revient avec un film puzzle dont il a le secret et il a de l'imagination pour trouver tout ça le bougre, le film est une réussite.

 

Oui, c'est sans doute bavard, un peu long à démarrer et assez complexe, mais c'est du vrai cinéma que nous propose le réalisateur en nous proposant un concept inédit qui, quand on connaît les tenants et les aboutissants, n'est pas si compliqué. Une deuxième vision est donc nécessaire pour valider tout ce qu'on a appris par la suite, d'autant que si on est attentif aux dialogues du départ, il boucle quand même tous les arcs narratifs de bien belle manière.

 

Mais Nolan n'oublie pas les scènes d'action. Accusé de ne pas savoir les filmer, ils nous régalent quand même dessus. D'une bagarre avec un soldat inversé à l'explosion partielle d'un avion et d'une course poursuite inversée aussi sur la route, on en prend plein la figure. Jusqu'au dernier acte où l'on mêle personnages inversés et normaux dans un climax de guerre particulièrement spectaculaire et rarement vu à l'écran, notamment le monde de l'autre côté, on en a pour notre argent.

 

Côté acteurs, John David Washington (fils de Denzel) et lancé par Spike Lee dans BlacKkKlansman (pas vu) est excellent et presque de toutes les scènes, le fait qu'il ne porte pas de nom est peut être un clin d'oeil à certains westerns de Sergio Leone.

 

Robert Pattinson pour son premier blockbuster s'en sort aussi très bien, avec un rôle un peu effacé au début mais devient plus important par la suite sans en dire trop, idem pour Kenneth Branagh qui ferait un parfait méchant de James Bond.

 

Si ce n'est pas une débutante, la grosse révélation est quand même la superbe Elizabeth Debicki qui risque fort d'avoir plusieurs propositions après ce rôle, elle est l'atout glamour du film mais pas seulement.

 

Et Nolan a réussi a caser son acteur fétiche Michael Caine, sans oublier Clémence Poésy qui a une courte présence en sorte de Q féminin, la plupart de ses scènes sont dans la bande annonce.

 

Spectaculaire avec un concept inédit, Tenet tient toutes ses promesses, que certains soient passés à côté parce que Nolan est vraiment dommage et ce dernier prouve une fois de plus qu'il fait parti de la nouvelle, pas si nouvelle, génération de réalisateurs sur laquelle il faut désormais compter.

 

A noter : Vu visiblement en version 70 mm pas gênante du tout, pas sûr que tous les cinémas proposent dans ce format.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Christopher Nolan, #Séances Ciné, #Actu Evénement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article