Ciné-Les Gardiens de la Galaxie - Volume II (James Gunn- 2017) *****

Publié le 30 Avril 2017

Les gardiens de la galaxie 2_Final FR

Les gardiens de la galaxie 2_Final FR

 

 

 

 

Les Gardiens de la Galaxie 2 de James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Michael Rooker, Karen Gillan, Kurt Russell, Pom Klementieff, Elizabeth Debicki et Sylvester Stallone et les Voix US de Vin Diesel et Bradley Cooper

 

Etats-Unis-2h15 

 

Peter Quill et sa troupe sont poursuivis par une race d'alien après leur avoir volé des piles pour leur batteries, échouant sur une planète Quill retrouve son père Ego qui le cherche depuis des années, la troupe se séparent alors pour aller sur la planète de ce dernier.

 

Revoici donc Les Gardiens de la Galaxie, suite de l'excellente surprise de 2014, ici donc plus besoin de présenter les personnages, on passe aux choses sérieuses et c'est réussi.

 

Le film commence à 200 à l'heure où nos héros sont aux prises avec un monstre géant (vu dans la bande annonce) et où Baby Groot danse sur le générique de début, puis ça se calme un peu avec l'arrivée d'Ego le père de Quill qui s'avère être un Dieu.

 

La thématique familiale se fait sentir tout au long du film, Gamora se rapproche de sa soeur qui veut pourtant la tuer, Star Lord est coincé entre Ego et Yondu qui réapparaît jusqu'à ce que Ego révèle ses véritables intentions qui aboutit à un climax et une bataille finale des plus spectaculaires et réussis.

 

Côté visuel, c'est du grand spectacle, la planète d'Ego est une merveille d'inventivité, les séquences et les batailles spatiales aussi, on en a pour son argent.

 

Le film n'a pas de scénario ? On a pas vu le même film, car comme dit plus haut, les personnages sont vraiment plus développés, notamment Drax qui devient attachant, le gros point fort et Ego dont ses desseins sont soigneusement cachés dans la promo joué par un génial Kurt Russell. Bébé Groot, il n'en font pas des tonnes heureusement, mais il est suffisamment attachant pour qu'on fonde, Yondu a aussi beaucoup plus de poids que dans le premier, Stallone ne fait qu'une apparition en chef de la bande à Yondu, mais des apparitions sympathiques.

 

On reproche au film son humour un peu lourd ? C'est vrai qu'au début, Rocket n'arrête de faire des blagues et ça devient un peu lassant, mais le raton laveur se calme pas mal par la suite.

 

Tous les acteurs retrouvent leur rôle avec plaisir et une bonne humeur communicative, ça se sent.

 

Les Gardiens de la Galaxie 2 remplit complètement son attente, avec des personnages plus fouillés et une explosion visuelle qui fait frémir la rétine de chaque instant, on en a pour notre argent avec un final émouvant. Vivement le troisième opus déjà validé avec James Gunn.

 

Comme annoncé, cinq scènes post générique sont présentes, quatre pour prolonger l'humour (ils ne savent plus comment intégrer Stan Lee), une qui pourrait donner une indication pour la suite.

 

Repost 0
Commenter cet article