Ciné-Quelques minutes après minuit (JA Bayona-2016) ***

Publié le 8 Janvier 2017

Quelques minutes apres Minuit_FR

Quelques minutes apres Minuit_FR

Drame fantastique de Juan Antonio Bayona avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones, Toby Kebbel et la Voix US de Liam Neeson

 

Etats-Unis/Espagne/Canada/Grande-Bretagne-1h48

 

Conor, un jeune garçon vit seul avec sa mère qui se meurt d'un cancer et est le souffre douleur de plusieurs de ses camarades. Il s'invente alors une créature en forme d'arbre qui vient le voir chaque soir à 0h07 pour lui raconter trois histoires, à la quatrième il devra raconter le cauchemar qu'il fait régulièrement.

 

Nouveau film du cinéaste espagnol Juan Antonia Bayona après L'orphelinat et le remarqué The Impossible avant de s'attaquer aux dinosaures de Jurassic World, encensé un peu partout, ce film est quand même un peu survendu.

 

A son actif, une histoire très originale qui sort des sentiers battus, c'est le moins que l'on puisse dire où la mort et le deuil sont omniprésents. Un univers imaginaire, on sait que la créature n'existe que dans l'imagination de l'enfant, quoique les dernières minutes nous laisse le doute, bien servis par des effets spéciaux réussis.

 

Une créature en forme d'arbre superbement réalisée ayant la voix de Liam Neeson (en VF son doubleur habituel), les deux premières histoires sont racontées en animation à l'ancienne (un peu comme Kubo) et c'est vraiment chouette.

 

La grosse révélation est le jeune Lewis MacDougall (aperçu dans le Pan de Joe Wright) qui porte le film sur ses épaules et qui sonne toujours juste, Sigourney Weaver est émouvante, ainsi que Felicity Jones, même Toby Kebbel joue pour une fois, un rôle positif.

 

Tout aussi original soit-il, le film pêche quand même par une ambiance très, très triste, sombre et dépressive au possible, qui n'est pas conseillée aux personnes déprimées, ni au jeune public. C'est ce côté sombre qui  plaît semble-t-il au plus grand nombre, mais on peut trouver cela aussi trop misérabiliste pour adhérer à l'ensemble.

 

Quelques minutes après minuit (pour une fois, un titre français bien trouvé) est un film original, servi par le jeu du jeune acteur et beaucoup d'émotion, mais le ton très sombre et déprimant peut complètement rebuter, à attaquer que si vous êtes vraiment en forme.

 

 

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Commenter cet article