Ciné-Inferno (Ron Howard-2016) **** -10

Publié le 13 Novembre 2016

Inferno_FR Final

Inferno_FR Final

Da Vinci Code 3 de Ron Howard avec Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Omar Sy, Sidse Babett Knudsen, Irrfan Khan et Ana Ularu

 

Etats-Unis-2h02

 

L'historien Robert Langdon se réveille à Florence dans un hôpital, mal en point, amnésique et assailli de visions. Poursuivi, une jeune doctoresse lui vient en aide, ayant en sa possession un objet lié à l'enfer de Dante, il se rend compte que lui seul peut sauver l'humanité.

 

Troisième aventure tardive de Robert Langdon après les mal aimés (mais très bons) Da Vinci Code et Anges & Démons, Howard adapte ici un des romans jugés les plus faibles.

 

Le début est un peu brouillon, Howard nous assène des visions apocalyptiques de Langdon à grand renfort de caméra tremblotante et images dégarnies, puis la chasse aux indices reprend. Aidé d'une jeune docteur, Langdon s'en va de musée en musée comme les premiers films, pour trouver ces fameux indices poursuivis par un mystérieux Omar Sy et même un drone. Un segment qui se regarde sans déplaisir, mais qui est loin d'avoir la tension des précédents.

 

Mais, à la suite d'une révélation, pour ma part, inattendue, l'histoire change de ton et devient intense jusqu'à un final très spectaculaire particulièrement réussit dans un décor inédit qui rehausse l'intérêt.

 

Dans le rôle principal, Tom Hanks assure encore bien, la nouvelle actrice que l'on voit partout, Felicity Jones s'en sort pas si mal, même Omar Sy a un rôle surprise plus étoffé, Hans Zimmer reprend le thème du Da Vinci Code pour notre plus grand plaisir.

 

Si divertissant soit-il, il est clair que cette nouvelle aventure est largement moins bonne que les précédentes et ce n'est pas son score au box office qui prouvera le contraire, peut être aura-t-on attendu trop longtemps pour le faire ? En tout cas, cela serait étonnant que Le Symbole perdu un temps évoqué voit le jour. Bref, divertissant mais inférieur aux premiers volets.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Ron Howard

Repost 0
Commenter cet article

Dave 13/11/2016 21:17

D'un point de vue littéraire, je trouve Inferno bien au dessus du Symbole perdu (le retournement final se voyait à des km) et du niveau de Anges et Démons.

En le lisant, je voyais défiler tout ce que j'ai pu admirer en Italie, à Florence ou à Venise. Et l'intrigue est vraiment, vraiment bien foutue.

Bref, j'ai hâte de voir le film.