Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné-Independence Day Resurgence (Roland Emmerich-2016) ****

25 Juillet 2016 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné, #Roland Emmerich, #Actu Evénement

Independence Day_France 1

Independence Day_France 1

 

 

 

Independence Day 2 de Roland Emmerich avec Liam Hemsworth, Jeff Goldblum, Bill Pullman, Jessie Usher, Maika Monroe, Vivica A. Fox, Sela Ward, Judd Hirsch, William Fichtner, Charlotte Gainsbourg et Brent Spiner

 

Etats-Unis-2h 

 

Vingt ans après l'invasion des aliens, la Terre entière s'est pacifiée et les humains ont intégrés la technologie alien en vu d'un éventuel retour des envahisseurs et c'est ce qui se produit ici...

 

Vingt ans donc après le blockbuster qui a lancé Roland Emmerich, Independence Day est de retour, il a fallu attendre deux décennies pour voir la suite promise par le réalisateur allemand et Dean Devlin, hors en vingt ans beaucoup de choses ont changé.

 

Notamment la perception de Emmerich du public qui l'a vite fait de le traiter de cinéaste bourrin de destruction massive, ce qu'il n'est assurément pas, il n 'y a qu'a voir le, limite subversif,  Le jour d'aprèsAnonymous et Stonewall toujours inédit dans l'hexagone soit dit en passant.

 

Ce nouvel opus est donc accueilli très froidement mais on s'en fiche, le maître Emmerich n'a rien perdu et c'est un pur régal, on reprochera juste au métrage d'être un peu trop court juste 2h, avec des personnages et des intrigues pas développées suffisamment, on devine les coupes des studios, possible future director's cut ?

 

Vingt ans ont donc passé depuis l'invasion alien, ça tombe bien dans la réalité aussi, il n'y a plus de conflits sur la planète, la présidente est une femme (chose intéressante) qui ne fera pas long feu non plus (encore plus surprenant). Une base a été installé sur la Lune, un vaisseau alien est resté intact en Afrique où l'on a capturé ses occupants, mais le docteur Levinson se doute qu'ils vont revenir.

 

Ce nouvel épisode contient de nouveaux personnages et d'autres anciens, dans le premier cas Liam Hemsworth (frère de Chris) et Malika Monroe (en fille du président) ainsi que Jesse Usher (en fils du "regretté" Capitaine Hiller) font leur job et rendent leurs personnages sympathiques.

 

Parmi les anciens, c'est Jeff Goldblum, Bill Pullman et Judd Hirsch qui sont le plus sur le devant de la scène et vont faire avancer l'intrigue.

 

Côté grand spectacle on en a pour son argent, les scènes sur la Lune sont géniales qui plus est en 3D, (1er film du genre pour Emmerich), l'arrivée du nouveau vaisseau en contient son lot, le cinéaste se permet même d'éviter de pulvériser la nouvelle Maison Blanche et Paris (ouf on l'a échappé belle), les aliens sont nettement plus réalistes jusqu'à un acte final où entre en scène une Reine des aliens absolument gigantesque où l'on en prend plein les yeux.

 

Une nouvelle race fait son apparition, ennemi des extra terrestres sous la forme d'une sphère et comme le dit le vieil adage, les ennemis de mes ennemis sont mes amis, une orientation qui devrait être plus exploitée par la suite si le troisième volet est confirmé. Emmerich se permet même d'introduire un couple gay avec le professeur Okun qui constitue l'un des moments amusants du métrage. Quand à Charlotte Gainsbourg, les mauvaises langues diront qu'elle est mieux chez Lars Von Trier qu'ici, mais l'actrice a pour une fois un rôle léger qui fait du bien.

 

Bref, Independence Day Resurgence remplit largement son contrat pour ma part (ne pas écouter les grincheux et les blasés jamais contents), le seul regret c'est qu'il soit trop court, la fin amène donc un troisième volet qui devrait se passer dans l'espace, en espérant que la Fox le concrétise, on en saura plus bientôt.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article