Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critique-Goldeneye (Martin Campbell-1995) ****

2 Novembre 2015 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Films-Saga Cultes, #James Bond

Goldeneye

Goldeneye

James Bond de Martin Campbell avec Pierce Brosnan, Izabella Scorupco, Sean Bean, Judi Dench, Desmond Llewelyn, Samantha Bond, Famke Janssen, Joe Don Baker, Robbie Coltrane et Tchéky Karyo

 

Grande-Bretagne-2h10

 

James Bond est chargé par le MI 6 de retrouver Goldeneye, une arme redoutable volée par des mercenaires.

 

James Bond n'a pas reparu depuis six ans, un record dû à l'échec de Permis de tuer mais aussi à des conflits de droits et de renégociations parmi lesquels Timothy Dalton a jeté l'éponge, Pierce Brosnan est enfin engagé pour le rôle et prend une revanche, lui qui avait été pressenti pour jouer le personnage dix ans plus tôt, bloqué par la série Remington Steele.

 

Goldeneye est aussi le premier James Bond post Guerre Froide et cela se sent et se dit tout au long de l'histoire, c'est la première fois aussi qu'apparaît un  M féminin en la personne de Judi Dench grande actrice anglaise connue.

 

Martin Campbell en bon artisan du genre fait très bien son boulot, avec une histoire solide et de nombreux morceaux de bravoure. De l'attaque d'une base Russe, en passant par une poursuite en char dans les rues de Moscou, jusqu'au spectaculaire affrontement dans le repaire de Goldeneye.

 

Pierce Brosnan joue un Bond moins sombre que Timothy Dalton, et retrouve un peu le style Roger Moore s'en en faire trop, ce fut aussi les début de Famke Janssen dans le rôle d'une folle furieuse qui mérite le déplacement, à noter la présence de Joe Don Baker qui vient en aide à l'agent secret et qui jouait un méchant dans Tuer n'est pas jouer.

 

Seul bémol, la musique d'Eric Serra qui hormis les envolées Bondiennes plombe le film par son style inimitable.

 

Goldeneye est donc un bon crû pour repartir sur un nouveau style, le public a répondu présent et les critiques aussi. Dommage au passage pour Martin Campbell dont le très mauvais accueil de Green Lantern semble avoir freiné sa carrière..

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article