Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Deux James Bond avec Roger Moore

2 Avril 2015 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Films-Saga Cultes, #James Bond

L'homme au pistolet d'or.

L'homme au pistolet d'or.

L'homme au pistolet d'or  **** -James Bond de Guy Hamilton avec Roger Moore, Christopher Lee, Britt Ekland, Maud Adams, Hervé Villechaize, Bernard Lee, Lois Maxwell, Clifton James, Desmond Llewelyn

 

Grande-Bretagne-(1974-2h)

 

James Bond apprend qu'il est la cible d'un redoutable tueur nommé Scaramanga, il tente de le dénicher avant qu'il ne le trouve.

 

Second James Bond avec Roger Moore et dernier film de Guy Hamilton pour la saga qui a convoqué l'ex Dracula Christopher Lee pour le rôle du méchant ce qui est plutôt une bonne idée.

 

Un Bond un peu avare en terme d'action mais où une certaine nostalgie et ambiance très seventies traverse le métrage. Un métrage illuminé par la présence des Bond Girls que sont Britt Ekland et surtout la superbe Maud Adams qui en rejouera une différente dans Moonraker.

 

Que l'on se rassure il y a quand même de l'action, une course de voiture où l'on retrouve le sympathique shérif du précédent film et un combat final sur l'île du méchant demeuré célèbre, une île où l'on retrouve déjà Hervé Villechaize qui sera la vedette de la fameuse série L'île fantastique. Bref, toujours un bon crû pour James Bond.

 

 

L'espion qui m'aimait

L'espion qui m'aimait

L'espion qui m'aimait **** -James Bond de Lewis Gilbert avec Roger Moore, Barbara Bach, Curd Jürgens, Bernard Lee, Richard Kiel, Lois Maxwell, Desmond Llewelyn

 

Grande-Bretagne-(1977-2h05)

 

Des sous-marin nucléaires russe et américain ont disparu, les Etats-Unis et l'URSS mettent James Bond et leur meilleur agent soviétique sur l'affaire.

 

L'espion qui m'aimait est considéré comme le meilleur Bond avec Roger Moore et c'est amplement mérité, le film voit le retour de Lewis Gilbert qui avait signé On ne vit que deux fois 10 ans plus tôt, c'est aussi le premier Bond à avoir d'important moyens et cela se voit.

 

Du Caire avec les pyramides jusqu'en Sardaigne et la famuse voiture sous-marin sans compter le repaire aquatique du méchant (très bien joué par Curd Jürgens) le dépaysement est total, sans compter une dernière partie extrêmement spectaculaire et bourrée d'action.

 

L'espion qui m'aimait vaut aussi par la présence de la très belle Barbara Bach (à l'époque) célèbre pour être l'épouse du musicien Ringo Starr et qui demeure ici son seul rôle notable, et également celle du fameux Jaws que l'on retrouvera dans Moonraker, bref, un régal.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article