Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critiques-Le tigre du Bengale, Le tombeau Hindou (Fritz Lang-1958) ****

13 Juillet 2013 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Films du Cinéma de Minuit

Critiques-Le tigre du Bengale, Le tombeau Hindou (Fritz Lang-1958) ****
Critiques-Le tigre du Bengale, Le tombeau Hindou (Fritz Lang-1958) ****

Aventures de Fritz Lang avec Paul Hubschmid, Debra Paget, Walther Reyer, Claus Holm, Sabine Bethmann

 

Harald Berger un architecte se rend à Eschnapur pour y construire des hôpitaux mais il tombe amoureux d'une danseuse convoitée par le Maharadjah ce qui met sa vie en danger.

 

Allemagne-Les deux parties 1h40

 

Déçu par le tournage chaotique de Moonfleet qui ne fut pas de suite le classique que l'on connaît, Fritz Lang peu intéressé par les propositions que les américains lui donnait décida de revenir dans son pays pour (sans le savoir) terminer sa carrière. On lui offrit de mettre en scène le remake de film d'aventures des années 30 dont il avait lui même co écrit le scénario à l'époque mais qu'il n'avait pût mettre en scène étant trop inexpérimenté.

 

Le tigre du Bengale et Le tombeau Hindou réalisé en deux parties est aujourd'hui un joli livre d'images, une sorte de bande dessinée exotique tout à fait divertissante se situant dans une Inde quasi imaginaire. Certes le spectateur actuel pourra trouver l'ensemble désuet, dépassé, assez lent, voire même un peu kitsch mais le tout ne manque pas de charme avec celui de Debra Paget tout d'abord et aussi des péripéties proposées dont une deuxième partie plus mouvementée avec la trahison du frère du Maharadjah, les souterrains, les lépreux etc.

 

Mal accueilli à sa sortie, ces deux films méritent sans conteste d'être réévalués, car si ils sont mineurs et un peu atypiques dans la filmo du réalisateur, il n'en reste pas moins un récit sympathique et dépaysant et aussi très divertissant, que demander de plus ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article