Ciné-Lone Ranger-(Gore Verbinski-2013) **** -10

Publié le 10 Août 2013

Ciné-Lone Ranger-(Gore Verbinski-2013) **** -10

Western de Gore Verbinski avec Johnny Depp, Armie Hammer, Tom Wilkinson, William Fichtner, Ruth Wilson, Barry Pepper, James Badge Dale et Helna Bonham-Carter

 

Etats-Unis-2h30

 

Dans l'Ouest américain pendant la construction des premières lignes de chemins de fer, John Reid un ranger laissé pour mort fait équipe avec un indien nommé Tonto pour capturer un redoutable hors la loi à la recherche d'une mine d'argent.

 

Héros radiophonique puis d'une ou plusieurs séries télévisées, le personnage de Lone Ranger n'est pas très connu en Europe et surtout en France, c'est Johnny Depp qui apporta l'idée de le mettre à l'écran dans une grosse production à Jerry Bruckheimer, le projet a plusieurs fois été reporté essentiellement en raison de son budget qui a dû être revu à la baisse et qui demeure assez important pour avoir été principalement critiqué et cela donne le film qui sort ces temps ci.

 

Mettons les choses au point Lone Ranger est un western pur et dur et pas du tout un film fantastique même si il y a quelques connotations ici et là notamment avec le mythe du Wendigo, mais c'est un vrai film d'un genre que l'on avait pas vu depuis longtemps au cinéma même si celui ci réapparaît sous diverses formes régulièrement.

 

Mais Lone Ranger est aussi un film assez étrange pour une production Disney, pas vraiment tout public et même relativement violent où l'on parle et l'on voit des massacres d'indiens et où l'Amérique mine de rien en prend pour son grade ce qui a dû quelque peu décontenancé les spectateurs américains, Verbinski et les scénaristes osent des choses assez rares pour une production familiale.

 

Rassurez-vous, l'humour est quand même bien présent assuré par Depp qui en fait cependant moins que prévu et par le cheval blanc futur Silver du fameux Ranger. Si le rythme est lent l'action ne manque pas notamment la scène d'ouverte et la bataille finale qui ont toutes lieue dans un train ce qui donne des moments très spectaculaire, malgré la venue complètement déplacée de la célèbre musique du feuilleton télé sur la dernière scène qui plombe vraiment le film.

 

Côté acteurs, si la promo a été axée sur le personnage de Johnny Deep, Armie Hammer s'en sort vraiment bien et (même si il a déjà quelques films derrière lui) demeure à suivre, Tom Wilkinson et surtout un plutôt terrifiant William Fichtner font des méchants vraiment réussis et assez délectables.

 

Avec ce film aussi Gore Verbinski prouve qu'il devient de plus en plus un très efficace faiseur, de plus j'ai lu ici et là que le film était une copie exacte des Pirates des Caraïbes, il faut quand même arrêté le délire.  Johnny Depp joue un personnage déguisé et le film est tourné avec la même équipe, ça s'arrête là je ne voie pas le rapport.

 

Enfin, un mot sur la partition du prolifique Hans Zimmer, trop prolifique, à tel point que le monsieur commence à avoir pas mal détracteurs agaçants, pour ma part il ne me gêne pas et après Man of Steel, il parvient à renouveler son panel.

 

Bref donc, Lone Ranger est un film curieux et assez hors norme avec un point de départ également inhabituel que je vous laisse découvrir ce qui donne un ton particulier à l'ensemble, le film mérite donc d'être vu et détonne complètement dans les blockbusters habituels du studio, ce qui a dû aussi dérouter le public. Il est dommage qu'à l'instar de John Carter, l'échec du film annule les suites envisagées car son sous titre français Naissance d'un héros était (pour une fois) tout à fait approprié.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Jerry Bruckheimer, #Walt Disney

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article