Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critique-Le Roi et Quatre Reines (R. Walsh-1956) **

7 Septembre 2012 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Ciné-Club

http://img717.imageshack.us/img717/2418/leroietquatrereines.jpg

 

 

 

Western, Comédie de Raoul Walsh avec Clark Gable, Eleanor Parker, Jo Van Fleet

 

USA-1h20

 

Un aventurier arrive dans un ranch tenu par une femme et ses 4 belles filles qui attendent le retour de l'unique survivant des 4 fils qui sait où se trouve un magot.

 

Le roi et quatre reines et la seconde des 3 collaborations entre Raoul Walsh et Clark Gable qui se situe entre Les implacables et L'esclave libre qui demeure leur film le plus connu. Des critiques s'étonnèrent d'ailleurs de la collaboration tardive entre les deux hommes, le film est également produit par Gable qui abandonna très vite cette partie du métier qu'il ne savait pas faire.

 

Le métrage est un western assez particulier plus vraiment humoristique que d'action. Le film commence par un cavalier qui est poursuivi par 3 autres dont on ne saura jamais qui ils sont, puis l'histoire se stagne et tourne vers la comédie. Il y a des moments amusants, voir un Gable vieillisssant essayer de séduire ces charmantes demoiselles par exemple. La fin donne au personnage de Gable un aspect cynique inhabituel.

 

Du côté des actrices, c'est Eleanor Parker qui sort du lot dont la dernière partie révélera un rôle inattendu.

 

Pour autant malgré sa courte durée, le film devient quand même assez ennuyeux, répétitif et plutôt poussif. Que Walsh ait essayé de faire un western différent est bienvenu, mais l'ensemble manque singulièrement d'entrain, malgré quelques bons moments.

 

Le roi et quatre reines est un western divertissant mais qui a ses limites, on peut préférer les films du genre traditionnels avec chevauchée et poursuites, agréable tout de même.

 

A noter, très bonne édition Sidonis, image superbe.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article