Cinéma de Minuit-Rattrapage

Publié le 7 Mars 2012

http://img818.imageshack.us/img818/9696/carrefourkbernahdt.jpg

 

 

 

 

Carrefour ****- Drame de Kurt Bernhardt avec Charles Vanel, Jules Berry, Suzy Prim

 

France-N&B-(1938-1h15)

 

Un riche industriel est accusé d'être en fait un voyou, amnésique de son enfance depuis son retour de la guerre, il décide de faire un procès public pour découvrir la vérité.

 

Une histoire fictive mais qui s'est produite pour beaucoup de monde au lendemain de la Première Guerre, ainsi commence ce très beau drame, magnifiquement interprété par Charles Vanel et Jules Berry dans un énième rôle de méchant comme il en jouait beaucoup à l'époque, très réussit.

 

 

 

 

http://img196.imageshack.us/img196/4439/coledescontribuables.jpg L'école des contribuables **-Comédie de Raymond Bernard avec Armand Bernard, Mireille Perrey, Pierre Larquey

 

France-N&B-(1934-1h15)

 

Un jeune oisif fils d'un enquêteur des impôts décide de fonder une école très spéciale où l'on fraude en toute légalité le fisc. Cette école ayant un grand succès, le ministère de l'intérieur commence à s'en inquiéter.

 

Une toute petite comédie exhumée des années 30 par Patrick Brion qui vaut surtout pour revoir plusieurs grands acteurs français de l'époque, autrement amusant sans plus.

 

 

 

 

http://img256.imageshack.us/img256/2476/arianejeunefillerusse.jpg Ariane, jeune fille Russe **** - Drame de Paul Czinner avec Gaby Morlay, Rachel Deviries, Victor Francen

 

France-N&B-(1931-1h30)

 

Une jeune femme s'éprend d'un homme d'âge mur qui ne prend pas cet amour au sérieux.

 

Une des nombreuses versions d'une pièce de théâtre souvent adaptée au cinéma notamment par Billy Wilder avec Gary Cooper et Audrey Hepburn à la fin des années 50. Ici, le tout est plutôt émouvant servi par un beau duo de comédiens avec Gaby Morlay qui s'était fait une spécialité de ce genre de film à l'époque.

 

 

 

 

http://img827.imageshack.us/img827/8646/lelacauxdames.jpg Le lac aux dames **** -Drame de Marc Allégret avec Jean-Pierre Aumont, Rosine Deréan, Simone Simon

 

France-N&B-(1934-1h30)

 

Un ingénieur au chômage devient maître nageur sur un lac en Suisse, il tombe amoureux d'une jeune femme mais est aimé d'une autre un peu sauvage.

 

Un des rôles phares du jeune premier Jean-Pierre Aumont et un des grands classiques du cinéma français des années 30. Un film très réussit et assez émouvant avec plusieurs scènes et une atmosphère bien rendue.

 

 

 

 

http://img163.imageshack.us/img163/8259/preetfils.jpg Père et fils ***- Comédie, Drame de Mario Monicelli avec Vittorio De Sica, Marcello Mastroianni, Lorella De Luca

 

Italie-N&B-(1957-1h48)

 

Film à sketches regroupant l'histoire et la difficulté de plusieurs hommes à élever des enfants et qui vont s'entrecroiser.

 

Monicelli s'essaye au film à sketches dans un registre mi comique, mi dramatique plutôt réussit et un montage audacieux, avec la rencontre De Sica, Mastroianni qui n'était pas encore la star reconnue.

 

 

 

 

http://img338.imageshack.us/img338/9444/perchsiuccideunmagistra.jpg Perche Si Uccide Un Magistrato ? ***-Policier de Damiano Damiani avec Franco Nero, Françoise Fabian, Marco Guglielmi

 

Italie-(1974-1h35)

 

Un réalisateur fait un film provocateur d'un magistrat en vue de la ville qu'il fait assassiner dans son film, très vite les protestations pleuvent et le réalisateur menant son enquête met sa vie en danger.

 

Un des nombreux films politiques italiens des années 70. Celui ci est un peu différent des autres car l'intrigue se transforme vite en thriller plutôt bien fichu dominé par la prestation de Franco Nero, intéressant mais il faut vraiment apprécier le genre.

 

 

 

 

http://img823.imageshack.us/img823/1272/leshrosdudimanche.jpg Les héros du Dimanche **** - Comédie, Drame de Mario Camerini avec Marcello Mastroianni, Raf Vallone

 

Italie-N&B-(1952-1h30)

 

On suit les problèmes personnels des joueurs d'une équipe de foot la veille d'un match important alors que toute la ville compte sur eux pour leur faire honneur.

 

On n'est pas forcé d'aimer le foot pour apprécier cette sympathique comédie douce amère où l'on suit les aventures de joueurs, leur joies et leur peines et leur problèmes personnels la veille d'un grand match. Rôle émouvant pour Raf Vallone dans cette comédie réussie.

 

 

 

 

http://img525.imageshack.us/img525/9572/cesmessieursdames.jpg  Ces Messieurs Dames ***-Comédie Satirique de Pietro Germi avec Virna Lisi, Nora Ricci, Gastone Moschin

 

Italie-N&B-(1966-2h)

 

En Italie, un homme avoue à son meilleur ami médecin son impuissance, le médecin se rie de lui avant de se rendre compte qu'il a une liaison avec sa femme. Un homme qui étouffe dans son mariage tombe amoureux d'une jeune caissière, mais sa femme ne veut pas se laisser faire. Les personnages précédents sont séduit par une jeune femme, mais celle-ci s'avère être mineure, ils risquent la prison.

 

Comédie à sketches sur les infidélités du mariage, le tout est plutôt amusant et bien emballé, le plus long est la deuxième histoire vraiment très drôle. A voir.

 

 

 

 

http://img813.imageshack.us/img813/7527/hritagembolognini.jpg  L'héritage *** -10-Drame de Mauro Bolognini avec Dominique Sanda, Anthony Quinn

 

 

Italie-(1976--2h)

 

Une femme ambitieuse séduit tous les membres d'une même famille pour s'approprier leur fortune, mais cette situation va se retourner contre elle.

 

Un film assez austère qui vaut surtout pour la beauté de Dominique Sanda, ce n'est pas inintéressant, mais pas non plus le genre de cinéma que je préfère.

 

 

 

 

http://img196.imageshack.us/img196/8956/crimeetchatimentpchenal.jpgCrime et Châtiment ** -16-Drame de Pierre Chenal avec Pierre Blanchard, Harry Baur

 

France-N&B-(1935-1h55)

 

A Saint Pétersbourg dans les années 1800, un jeune étudiant tue une odieuse usurière qui tenait ses clients sous sa coupe. Rongé par le remords, il est poursuivi par un policier qui le soupçonne.

 

Adaptation du célèbre roman de Dostoievski. Le tout est très noir et très sombre avec une composition d'halluciné de Pierre Blanchard qui lui va très bien. Bref, ce n'est pas très gai, c'est moins que l'on puisse dire.

 

L'interdiction aux moins de 16 ans est bien sûr superflue pour un film de 1935, toutefois, il est vrai que l'extrême noirceur du film peut déranger.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Films du Cinéma de Minuit

Repost 0
Commenter cet article