Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné-Contagion (S. Soderbergh) ** -10

10 Novembre 2011 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné

Contagion FR

 

 

 

Drame de Steven Soderbergh avec Lawrence Fishburne, Kate Winslet, Marion Cotillard, Jude Law, Gwyneth Paltrow

 

USA-1h45

 

Une américaine revenant de Hong Kong tombe soudain malade, d'autres cas sont repérés dans le monde, très vide les spécialistes du CDC sont réquisitionnés pour faire face à ce nouveau virus inconnu.

 

Les films de virus où films épidémiques sont un genre un peu à part dans l'univers du cinéma catastrophe, loin des scènes de destruction massives à la Roland Emmerich, c'est plutôt à l'échelle humaine à qui ils sont confrontés. Le très (pour ma part) surestimé Steven Soderbergh en donne sa version qui enthousiasme les critiques qui ont trouvé là un contrepied au réalisateur cité plus haut, pour ma part je suis nettement moins convaincu.

 

Contagion est un film un peu choral où on suit plusieurs personnages principaux, mais en point d'orgue, la tentative de survie de celui de Matt Damon (devenu immunisé) pour sauver sa fille et cette partie là et plutôt réussie, de même que celle avec le personnage du toujours excellent Lawrence Fishburne (que l'on prend plaisir à retrouver sur le grand écran après son passage chez Les Experts), mais le reste beaucoup moins.

 

Contagion est filmé à la manière de Soderbergh, ça va assez vite, ça nous balade d'un endroit à un autre, d'un personnage à un autre sans que l'on ne soit pas du tout impliqué une seconde dans l'histoire. De plus, les scènes avec le personnage de Jude Law (maquillé d'une manière ridicule) frôle le ridicule justement, les personnages féminins sont vite éliminées où capturées par les chinois pour les échanger contre des futurs vaccins, de même le style est très froid et assez superficiel avec une musique omniprésente agaçante, bref c'est du Soderbergh pur jus et j'avoue que mis à part quelques films (Erin Brockhovich, Ocean's 11, Traffic) je n'adhère pas du tout.

 

Bref, à aucun moment je n'ai ressenti une certaine empathie pour les héros du film, la panique qui s'empare du monde, eh bien on reste aussi en dehors, et bien que beaucoup de pays sont cités on reste principalement aux Etats Unis. Danny Boyle et d'autres réalisateurs ont parfaitement décrit un film de fin du monde si un virus serait passé par là, Steven Soderbergh rate en partie son coup car le tout n'est pas inintéressant tout de même, mais peu attachant finalement.

 

Ce n'est pas ce film qui me réconciliera avec le cinéma de Soderbergh qui enchaîne flop et bide artistique depuis plus de dix ans, personnellement, je me demande ce qu'on trouve vraiment à ce réalisateur, et c'est dommage car ce film avait du potentiel, malgré quelques bons moments, le cinéaste nous livre un film froid où l'on reste souvent en dehors, dommage, vraiment dommage.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article