Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

BR-Planète Interdite (F. McLeod Wilcox-1956) ****

13 Novembre 2010 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Films-Saga Cultes

 

planete-interdite.JPG

 

 

 

Science Fiction avec Leslie Nielsen, Walter Pidgeon, Anne Francis...

 

 

USA-(1956-1h38)

 

A la fin du 21ème siècle, les hommes ont enfin mis le pied sur la Lune (sic !). En 2257, un croiseur spatial est chargé de retrouver les traces de l'équipage du Bellerophon qui s'est écrasé 20 ans plus tôt sur la planète Altaïr 4. L'équipage commandé par le commandant John Adams découvre un unique rescapé le docteur Morbius et sa fille Altaira née sur la planète, le reste de l'équipage ayant été décimé par une mystérieuse force.

 

Morbius apprend à Adams (pas indifférent au charme d'Altaira) que cette planète était occupée il y a des millilers de siècles par une race extra terrestre baptisée les Krells qui ont laissé un gigantesque complexe souterrain en activité. Mais la force mystérieuse refait surface et met la vie de l'équipage en danger.

 

C'est avec le succès du Jour où la Terre s'arrêta et Destination Lune au début des années 50 que les studios comprirent enfin le potentiel de la SF au cinéma. Planète Interdite est un des premiers film sérieux du genre et le premier en Scope, couleurs bénéficiant d'une musique électronique et innovant les décors peints ou matte paintig.

 

Le scénario librement inspiré de La tempête de Shakespeare est plus intelligent que la moyenne et plusieurs comparaisons peuvent être faîtes notamment sur la capacité du subconscient de l'individu.

 

Le film préfigure de dix ans l'arrivée de la fameuse série Star Trek. Effectivement le même univers, certaines armes, l'appareil qu'utilisent l'équipage au début du film quand le vaisseau décélère peut être apparenté au futur célèbre téléporteur.

 

Côté acteur, on retrouve Leslie Nielsen qui jouait pas mal de rôle de méchant à l'époque, le vétéran Walter Pidgeon et les tenues très osées d'Anne Francis pour l'époque.

 

Avec des effets spéciaux qui peuvent paraître dépassés aujourd'hui mais qui gardent un certain marche (la séquence du monstre a été en partie réalisé en collaboration avec des équipes des studios Disney), Planète Interdite se voit doter du premier jouet de merchandising avec le célèbre Robby le Robot. Le personnage aura tellement de succès qu'il aura un second film à lui tout seul The Invisible Boy où il sera un méchant.

 

Planète Interdite est donc une étape importante dans le cinéma de science fiction à redécouvrir d'urgence.

 

Le Blu-Ray : Il aura fallut longtemps avant que le blu-ray français arrive dans l'hexagone après que le film ne soit passé par la case dvd collection Fnac. Le résultat est une bonne image, mais pour ma part, j'ai rarement sentit la HD sauf dans certains plans, mais les couleurs et la copie sont tout à fait acceptables.

 

Pléthores de bonus pas encore visionnés tous sous titré dont un documentaire de près d'1 heure où interviennent Cameron, Spielberg et Lucas et le film quasi invisible en France The Invisible Boy.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Un film qui m'avait marqué, enfant !<br /> <br /> <br />
Répondre