Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critique - Troll (Roar Uthaug - 2022) ****

5 Décembre 2022 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Ciné Netflix

Troll_Affiche 2

Troll_Affiche 2

Godzilla norvégien de Roar Uthaug avec Ine Marie Willmann, Kim S. Falck-Jørgensen, Mads Sjogard Pettersen, Gard B. Eidsvold, Ingird Volland, Anneke von der Lippe

 

Norvège - (2022-1h41)

 

En Norvège, des ouvriers perçant une montagne réveille une ancienne créature géante qui commence à semer la pagaille dans le pays. Une scientifique baignée des légendes locales est appelée par le gouvernement pour les aider.

 

Remarqué avec The Wave (pas vu) et signataire de l'honnête Tomb Raider US, Roar Uthaug s'attaque aux films de monstres à la sauce Hollywood pour signer une série B tout à fait fréquentable.

 

Le film coche toutes les cases du genre et suit de très près le, notamment, Godzilla de Roland Emmerich, tout est assez prévisible et il n'y pas de surprises de ce côté là.

 

En revanche, c'est très bien mené avec pas mal d'action au programme des personnages sympathiques et attachant dont se détache la scientifique son père et un militaire pas bourru, même ces derniers ne sont pas traités comme habituellement y compris la Première Ministre qui sont bien décrits. Il faut ajouter de jolis paysages visiblement tournés sur place.

 

Le film contient suffisamment de rebondissements pour maintenir pendant la durée avec des effets spéciaux plus que corrects pour une prod locale, un petit message écologique et une fin un peu triste il faut bien le dire, avec une découverte de taille. Le dernier plan appellerait bien sûr une suite comme jadis le film de Emmerich.

 

Bref, ce petit film de monstre norvégien fait le job et Uthaug confirme qu'il est un faiseur tout à fait fréquentable. Si l'ensemble n'est guère surprenant, ça divertit pendant 1h40 sans problème. A voir un Samedi soir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article