Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné - Les Eternels (Chloe Zhao - 2021 ) ****

8 Novembre 2021 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné, #Marvel Studio-Thor-Avengers-Captain America

Les Eternels_FR

Les Eternels_FR

Avengers célestes de Chloe Zhao avec Gemma Chan, Richard Madden, Barry Keoghan, Salma Hayek, Brian Tyree Henry, Kit Harington, Ma Dong-seok, Lia McHugh, Harish Patel, Lauren Ridloff, Kumail Nanjiani et Angelina Jolie

 

Etats-Unis - 2h37

 

 

Envoyés par les célestes pour protéger la Terre contre les Déviants, les Eternels découvrent de nos jours, que ces derniers sont de retour ce qui prépare une nouvelle apocalypse. Contre l'avis de leur patron suprême, ils décident de s'unir pour sauver la planète.

 

Troisième Marvel à sortir en salles de l'année et depuis sa réouverture, Les Eternels était attendu au tournant parce que un Marvel plus ambitieux avec de nouveaux personnages (crées par Jack Kirby dans les années 70) et la venue de la réalisatrice oscarisée (du pourtant très surfait Nomadland) derrière la caméra, le résultat est fort réussi.

 

Durée oblige, le film prend son temps à présenter ses personnages et sa dimension mythologique, d'où des flashbacks antiques (Babylone) du plus bel effet et qui fait du bien.

 

Côté visuel, Les Eternels présente certainement le plus d'effets à la pointe de la technique, pour représenter les fameux Déviants qui sont les créatures les plus réussies rarement vues dans un film de ce type ainsi que les pouvoirs très élaborés des principaux protagonistes. Le film prend son temps aussi pour nous attacher au reste du groupe. Des personnages d'où se détachent le couple Sersi et Ikaris qui en sont les points d'orgues mais aussi notamment la jeune Sprite qui a gagné une jeunesse éternelle qui commence à lui peser où Druig qui peut contrôler les pensées des gens. L'humour sied à Marvel est aussi présent principalement avec Kingo en acteur Bollywoodien, mais qui reste aussi mesuré.

 

Si l'intrigue est classique, recrutement d'une équipe pour sauver le monde, celle-ci est assez complexe et traitée de façon plutôt inhabituelle chez Marvel pour être souligné.

 

La dernière partie représente la bataille finale pour sauver le monde, mais qui n'est pas contre celui que l'on croît et qui se déroule sur une plage, ce qui change des habituels environnements urbains et sans doute pour limiter et justifier le nombre de victimes.

 

Pour les acteurs, c'est Gemma Chan qui crève l'écran et vole la vedette à une Angelina Jolie un peu absente, Richard Madden (qui offrira un twist retentissant) a beaucoup de présence, ce qui n'est pas le cas pour Kit Harington que l'on voit très peu, mais son personnage est visiblement très connu des comics et devrait avoir une importance dans plusieurs suites où spin-off.

 

Enfin, quelques mots sur la fameuse scène de sexe qui ne dure que deux secondes environ et sur le premier couple homosexuel du studio qui est plutôt bien amené (pour une fois) et qui n'a rien de scandaleux, pas de quoi en faire tout ce bazar.

 

Avec sa dimension mythologique, des effets spéciaux high-tech et des personnages attachants, Les Eternels ne mérite pas la foudre des critiques et des détracteurs Marvel qui commencent à se répéter à chaque film. De plus la fin quasiment en forme de cliffhanger (une petite révolution pour le studio) appelle indéniablement une suite. Ne pas oublier le score différent du désormais incontournable Ramin Djawadi et restez bien jusqu'au bout du générique Marvel oblige.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article