Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné - Venom : Let There Be Carnage (Andy Serkis - 2021) **** -12

24 Octobre 2021 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné, #Spider-Man, #Marvel Studio-Thor-Avengers-Captain America

Venom Let There Be Carnage_FR

Venom Let There Be Carnage_FR

Venom 2 de Andy Serkis avec Tom Hardy, Woody Harrelson, Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham, Peggy Lu

 

Etats-Unis-1h37

 

Eddie Brock habite toujours l'alien Venom dans son corps mais la co-habitation s'avère difficile. Mais lors d'une entrevue avec un prisonnier avant son exécution, celui-ci est contaminé par l'ADN de Venom et devient une autre créature plus maléfique.

 

Voici enfin le fameux Venom : Let There Be Carnage (Sony n'a même pas traduit le sous titre) qui devient aussi la première réalisation solo de Monsieur Performance Capture Andy Serkis, de par ce fait on aurait plus espérer un accueil plus indulgent eh bien non.

 

Comme le premier volet, le film se fait démolir par la planète geek dans une "tradition" de plus en plus courante, c'est la mode pour un opus qui ne le mérite pas.

 

Venom 2 est avant tout une comédie romantique où Eddie Brock et Venom sont en couple (c'est quasiment évident), se chamaillent, se bagarrent, même quand l'alien quitte le corps du premier, il subit une crise existentielle lors d'une fête déguisée, Brock tentant de freiner ses ardeurs en lui faisant manger du poulet !

 

Cette partie de l'histoire se tient durant tout un premier segment et ça reste assez sympathique et plutôt inédit chez le petit monde des super-héros si bien que Cletus Kasady arrive plus tardivement.

 

Il arrive plus tardivement malgré une introduction qui met en scène une nouvelle méchante "optimisée" qui ressemble un peu à Black Canary et une introduction qui n'est pas sans rappeler Les Nouveaux Mutants le film sorti l'année dernière.

 

Heureusement, Kasady/Carnage se montrent et là ça déménage avec des scènes d'actions spectaculaires et des créatures bien foutues (y compris celle du titre) qui ne font pas trop "CGI" et impressionnent plutôt, de la scène de la prison à l'hôpital psychiatrique jusqu'au combat final dans l'église, on en a pour notre argent.

 

Pour les acteurs, Hardy est plutôt bon et les autres aussi, seul Woody Harrelson est à côté de la plaque et en fait des tonnes comme si il avait été forcé de revenir ayant accepté de paraître dans la scène post-générique du précédent par amitié pour le premier réalisateur.

 

De plus, le rythme très court fait que ça passe assez vite et que l'on s'ennuie pas trop non, une durée qui faisait peur mais qui sied plutôt bien à l'ensemble.

 

Avec une scène post-générique faisant le lien avec un certain film attendu en Décembre, Venom : Let There Be Carnage ne mérite pas une fois de plus le lynchage internet, faîtes vous votre opinion si vous aimez le genre. Un dernier mot encore, le film est interdit aux moins de 12 ans alors que le précédent était beaucoup plus violent, on se demande pourquoi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article