Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Critique - Artemis Fowl (Kenneth Branagh - 2020) ****

15 Juin 2020 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Walt Disney, #Disney +, #Rattrapage

Artemis Fowl_Final FR

Artemis Fowl_Final FR

Fantastique de Kenneth Branagh avec Ferdia Shaw, Judi Dench, Lara McDonnell, Josh Gad, Colin Farrell, Nonso Anozie, Tamara Smart

 

Etats-Unis - 1h35

 

Fils d'un riche milliardaire collectionneur, Artemis Fowl Jr apprend que son père a disparu et que on le prend désormais pour un voleur international, mais il a été enlevé par une créature qui lui demande de retrouver un objet spécial.

 

Issu de huit romans de l'auteur Eoin Colfer, avec Artemis Fowl Disney espérait tenir les droits d'une nouvelle franchise. D'abord destiné aux salles devant sortir l'été dernier puis en Mai, le film s'est vu relégué au dernier moment sur Disney + une des  dernières victimes du Covid mais aussi de la planète geek déchaînée qui y a vu, après les Star Wars, la nouvelle cible à abattre, le résultat est cependant très réussi.

 

Seconde collaboration entre Disney et Branagh après le sympathique Cendrillon, le réalisateur shakespearien fait plus qu'un honorable boulot côté réalisation. Il nous propose un univers des plus originaux qui surprend constamment et où ILM a fait une fois de plus des prouesses notamment dans le royaume des fées qui demeure un mélange de Star Wars et/où des Gardiens de la Galaxie (sans moquerie aucune) et d'autres séquences, les scènes temporelles, très sympathiques.

 

Le métrage contient beaucoup d'action et la deuxième partie se passe quasiment dans le manoir des Fowl bloqué dans une bulle temporelle et d'une invasion des fées et d'un troll particulièrement spectaculaire qui constitue l'un des meilleurs moments du film. L'histoire n'est pas inédite, mais demeure plutôt agréable à suivre, les jeunes acteurs Ferdia Shaw et la craquante Lara McDonnell s'en sortent bien. Leurs aînés aussi, on pardonnera la coupe de cheveux de Judi Dench qui suscitera plus d'une moquerie mais passons. Il faut aussi citer un visuel réussi et une construction originale, tout le récit est raconté par le nain en flashback dont celui ci réserve pas mal de surprises, les effets spéciaux aidants.

 

Une fois de plus, la fin amène à indéniablement des suites, notamment sur l'identité du méchant qui n'est pas révélé et de plusieurs points qui reste en suspend. Reste que mis sur Disney +, le studio se risquera-t-il à les entreprendre ?

 

Cependant, on est pas idiot non plus, on sent les coupes, de grosses scènes des bandes annonces ne sont pas dans le résultat final, il semble que la mère de Artemis ait été complètement sacrifiée au montage, et la présentation va très vite.

 

Mis à part ces défauts, Artemis Fowl ne mérite pas le lynchage en règle qu'il subit sur le net, Branagh propose un très bon moment de détente (qu'on aurait aimé voir sur un grand écran et en 3D) avec un univers spectaculaire réussi et beaucoup d'action, même si on sent des sacrifices de la part du montage. On espère quand même une validation pour les futures aventures sinon, le film rejoindra les nombreuses productions de ce type de fin qui ne connurent jamais de .. suites justement.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article