Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné - Annabelle - La Maison du Mal (Gary Dauberman - 2019) **** - 12

15 Juillet 2019 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné

Annabelle_La maison du mal_FR

Annabelle_La maison du mal_FR

Annabelle 3 de Gary Dauberman avec McKenna Grace, Madison Iseman, Katie Sarife, Michael Cimino (II), Vera Farmiga et Patrick Wilson

 

Etats-Unis-1h46

 

La jeune fille du couple Warren reste seule pour le week-end gardée par une de leur amie, Mary Ellen, mais une amie de celle-ci s'invite pensant en secret prendre contact avec son père décédé d'un accident de voiture dont elle se sent coupable. Elle délivre de sa prison la poupée Annabelle qui va déchaîner les créatures toute la nuit.

 

Troisième volet du spin-off de Conjuring consacré à la fameuse poupée Annabelle. Après un second en forme de préquel, c'est ici une suite qui vise les ados d'où la nature des héroines mais qui opère aussi un retour aux sources bénéfique.

 

Première réalisation de Gary Dauberman scénariste du précédent volet et de l'adaptation de Ca, celui-ci s'en sort plutôt pas mal. Après une introduction forcément un peu lente pour présenter les trois personnages principaux, le réalisateur crée une ambiance et une atmosphère réussie où Annabelle va réveiller plusieurs créatures qui va donner du fil à retordre à nos actrices et dont on découvre, par ailleurs, plusieurs enquêtes des Warren.

 

Pour un "Passeur", un Samouraï, une mariée démoniaque et un démon vraiment flippants, on pourra regretter un chien de l'enfer de trop et un petit ami d'un des persos qui joue un peu l'effet comique dispensable.

 

Mais avec trois très bonnes comédiennes et un final très chouette qui fout vraiment la trouille, le tout reste cependant tout à fait fréquentable.

 

Côté actrice, la révélation est la craquante McKenna Grace, la nouvel enfant star qui monte, Patrick Wilson et Vera Farmiga faisant un peu office de fil rouge en début et fin de récit.

 

Volontairement ciblé plus jeune public et moins gore (bien qu'interdit aux moins de 12 ans), cette troisième séquelle, différente des précédentes, s'avère très fréquentable avec des idées et des astuces scénaristiques bien vues, une nuit d'horreur au pays des esprits tout à fait réussie avant un Conjuring 3 que l'on annonce dantesque (Sortie en Septembre 2020), laissez-vous tenter.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article