Deux séances ciné - Bumblebee - L'Empereur de Paris

Publié le 30 Décembre 2018

Bumblebee_Final FR

Bumblebee_Final FR

Bumblebee ****  - Transformers 6 de Travis Knight avec Hailee Stenfeld, John Cena, Jorge Lendeborg Jr., Jason Drucker, Pamela Adlon, Stephen Schneider, John Ortiz, Ricardo Hoyos

 

Etats-Unis-1h54

 

En 1987, une jeune fille en acquérant une vieille coccinelle découvre qu'il s'agit en fait d'un robot extra-terrestre envoyé sur Terre pour protéger l'humanité.

 

Après un très critiqué Transformers - The Last Knight plus où moins réalisé par Bay par obligation de contrat et qui n'avait pas obtenu le succès escompté en salles, voici donc le premier Transformers sans le réalisateur d'origine aux commandes et censé sonné le départ de possibles spin-off.

 

Réalisé par Travis Knight venu de l'animation (le studio Laika), Bumblebee est un film différent plus destiné au jeune public. Après une intro spectaculaire où l'on voit enfin la fameuse guerre sur Cybertron et des autobots au look très différent de ceux de Michael Bay, le scénario qui suit s'apparente plus au E.T. de Spielberg qu'à un Transformers. Une jeune ado qui vient de perdre son père (mort d'une attaque cardiaque) et qui va se lier d'amitié au robot le tout dans une ambiance Amblin très sympathique avec un Bumblebee qui fait plein de bêtises, mais qui reste finalement très attachant. La dernière partie remplie le cahier des charges des blockbusters actuels, il faut sauver le monde avec son lot d'action spectaculaire mais pas fourre tout comme certaines séquences de Michael Bay.

 

Découverte dans le True Grit des Coen, Hailee Stenfield est vraiment craquante ici et s'en sort bien, John Cena est ravi de se retrouver enfin dans un budget important et les acteurs de second plan, notamment la famille de l'héroine, sont plutôt sympathiques.

 

Bref, changement de ton salutaire pour ce Transformers nouvelle formule avec un robot et une héroine émouvants, reste que le départ moyen aux Etats-Unis du film suffira-t-il à lancer des suites ? L'avenir nous le dira.

L empereur de Paris Final Fr

L empereur de Paris Final Fr

L'Empereur de Paris ****  -10 - Aventures Historiques de Jean-François Richet avec Vincent Cassel, Freya Mavor, August Diehl, Olga Kurylenko, Denis Lavant, Patrick Chesnais, Denis Ménochet, Fabrice Luchini, James Thiérré

 

France-1h50

 

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq échappé du bagne que l'on croyait mort est cependant repéré et capturé, il propose au chef de la sûreté de capturer les criminels qui règnent dans Paris.

 

Personnage qui a réellement existé, François Vidocq est surtout connu en France par le biais de la série télé avec Claude Brasseur des années 70 et aussi la version cinéma tout numérique de Pitof en 2001 qui traîne une sinistre réputation.

 

Vincent Cassel retrouve son réalisateur de Mesrine pour une version réussie doublée d'une reconstitution idem avec de gros moyens qui se voit à l'écran et un Vincent Cassel très sobre qui trouve ici un de ses meilleurs rôles récents.

 

Le film est divisé en plusieurs parties dont un prologue avec son arrestation et son évasion, par la suite, Vidocq va recruter une équipe pour capturer les bandits, une équipe qui se veut plus dans l'esprit des Brigades du Tigre et autres et va, enfin devoir lutter contre son ancien compagnon de cellule devenu son redoutable ennemi.

 

C'est carré, sérieux, rythmé et très efficace, on ne s'ennuie pas une seule minute. Les acteurs qui gravitent autour de Cassel sont tous excellents à commencer par l'ignoble personnage joué par Auguste Diehl, la ravissante Freya Mayor (Annette), Patrick Chesnais en chef de la sûreté et la participation "amicale" de Luchini en Fouché.

 

Bref, un film qui essaie de retrouver un peu le cinéma français d'autrefois, celui des André Hunebelle, Jean Marais etc avec plus de moyens évidemment, cela fait vraiment du bien de temps en temps.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Michael Bay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article