Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné- Red Sparrow (Francis Lawrence-2018) **** -12

15 Avril 2018 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné

Red Sparrow_FR

Red Sparrow_FR

Espionnage de Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence, Joel Edgerton, Matthias Schoenaerts, Charlotte Rampling, Jeremy Irons, Ciaran Hinds, Mary-Louise Parker, Joely Richardson, Bill Camp et Douglas Hodge

 

Etats-Unis-2h21

 

Dominika une jeune ballerine est victime d'un accident lors d'une représentation qui lui enlève l'espoir de danser, son oncle chef des services secrets russes l'a fait intégrer à un programme où l'on forme des espions appelés moineaux. Après un entrainement intensif, elle est chargée de s'approcher d'un agent américain qui s'est fait relégué suite à une faute qui l'a commise lors d'une mission.

 

Réalisateur des plutôt bons Constantine et surtout Je suis une légende avec Will Smith, Francis Lawrence a du mener à bien les quatre derniers Hunger Games ces dernières années, s'effaçant totalement derrière Jennifer Lawrence (pour rappel il n'y a aucun lien familiaux entre eux), débarrassé de la franchise, il retrouve l'actrice pour un film d'espionnage d'excellente facture.

 

Surfant plutôt du côté du cinéma d'espions des années 80/90 et de l'univers de John Le Carré que de James Bond où du récent Atomic Blonde, le film est donc une bonne surprise où il n'y a aucune scène d'action, mais c'est l'intrigue complexe mais non incompréhensible et surtout l'ambiance qui rend l'ensemble très réussi.

 

On a droit donc à un scénario au cordeau plutôt rarement vu ces dernières années dont il faut accepter une certaine lenteur mais qui rend le film tout à fait prenant, le tout porté par une Jennifer Lawrence qui est pratiquement de toute les scènes et qui demeure excellente (je le redit, je ne suis pas fan de l'actrice mais elle s'en sort bien) à côté du très bon Joel Edgerton et du retour de Matthias Shoenaerts que l'on avait un peu perdu de vu ces derniers temps. Sans oublier en second rôle Charlotte Rampling et Jeremy Irons.

 

Avec une deuxième partie qui s'accélère avec scènes de torture, violence et rebondissement final un peu surprenant, le score de James Newton Howard qui rend hommage à Bernard Hermann compositeur fétiche d'Alfred Hitchock, le tout est prenant de bout en bout et on ne voit pas le temps passer malgré sa durée. On pourra reprocher une réalisation trop calme de Lawrence, mais cela fait du bien de temps de voir une caméra statique et qui bouge très peu.

 

Bref, tendu, bien joué avec une excellente intrigue, Red Sparrow renvoi aux meilleurs films du genre d'antan et ça fait toujours plaisir de voir quelque chose de différent aujourd'hui.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article