Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Bilan 2017 - 1ère Partie

30 Décembre 2017 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Bilans Ciné

Bilan 2017 - 1ère Partie

Comme chaque fin d’ année c’est l’heure des bilans ciné, un bilan qui se fera en deux parties, une partie tendance et une autre plus personnelle.

 

Commençons quand même par le cinéma français, pays peu usité finalement dans les blogs et autres sites.

 

Un cinéma français qui ne se porte pas si mal surtout dans la deuxième partie de l’année, en son début on notera un nouveau succès pour Dany Boon avec son Raid Dingue et de quelques comédies.

 

Depuis Septembre, ça va mieux, les très bons scores du Sens de la Fête et du joli L’école buissonnière confirme les valeurs sûres que sont Toledano/Nakache et Nicolas Vanier, on notera aussi le chiffre sympathique, mais un peu décevant du Petit Spirou.

 

Par contre, on applaudit pour Albert Dupontel qui a parfaitement réussi le cap d’un film plus ambitieux en changeant de registre pour Au revoir là-haut. On s’étonnera des plus de deux millions d’entrées de Touche pas à mon pote, la bande annonce et le titre ne donnait vraiment pas envie et le film a soulevé quelques polémiques..

 

Tout n’est pas rose cependant, l’échec du Redoutable malgré sa pub à Cannes, Michel Hazanavicius a du mal à rebondir après The Artist, The Search n’avait pas marché aussi, Knock qui devait être le succès de la rentrée n’a fait que passer en salles (pas eu le temps de le voir) certains propos et positions d’Omar Sy ont-ils joué ? Mystère.

 

Kev Adams pas à la fête, le bide et la controverse Gangsterdam et le très mauvais démarrage de Tout là-haut réalisé par la famille Hazanavicius malgré des bandes annonces accrocheuses, mais Aladin 2,  sortie prévue fin 2018 devrait rattraper tout ça.

 

Reste le cas Valérian, estampillé plus gros budget du cinéma français actuel, si il n’a pas fait le carton escompté c’est loin d’être un échec. Le problème c’est ce Besson « bashing » qui traîne depuis un moment, beaucoup ont voulu faire payer au réalisateur les déceptions de ses précédentes réalisations, c’est dommage car si le succès avait été complet certains distributeurs se seraient engouffrés peut être dans la brèche, coucou Alexandre Aja et Cobra.

 

Passons maintenant au cinéma américain.

 

Un cinéma américain où les super héros ont plus que jamais la côte, le carton de Marvel avec Les Gardiens de la Galaxie II et Thor : Ragnarok et celui assez inattendu de Wonder Woman y compris bon accueil critique, sans oublier le bon accueil aussi de Spider-Man Homecoming (malgré quelques indéniables réfractaires qui sont toujours restés chez Sam Raimi) prouve que le genre a encore de beaux jours devant lui.

 

Reste le cas Justice League, pas vraiment un flop mais le plus faible score pour un film DC entaché de tout un tas de problèmes qui ont fait bondir les fans, malgré un résultat (pour ma part) plus que correct. Warner a déjà commencé à faire le ménage pour ses futurs films pour rappel il n’y aura qu’un seul film DC en 2018 (Aquaman) contre au moins les trois initialement prévus.

 

 

Les franchises en péril

 

De toutes les franchises, seul Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar s’en est à peu près bien sorti, même si il s’agit du plus faible score depuis le premier opus, Bruckheimer se dit satisfait vu justement qu’il s’agit d’un cinquième film et l’inflation actuelle.

 

La planète des Singes : Suprématie pourtant bien accueilli n’a pas totalement convaincu au box office, même si des nouveaux films sont envisagés sous la bannière Disney maintenant.

 

Transformers : The Last Knight s’est effondré et n’a même pas été renfloué en Chine, pourtant un nouveau film semble prévu et le spin off de Bumblebee de Travis Knight est quasiment bouclé.

 

En embauchant Tom Cruise et Russell Crowe, Universal comptait enfin lancer son univers de monstres avec La Momie et avait même donné un titre et logo (Dark Universe), résultat bon score en Mondial mais échec US et lynchage (injuste) critique et public. Bilan, les pontes du projet ont quitté le navire, La fiancée de Frankenstein stoppé, on ne sait toujours pas si le film se fera, bref.

 

Reste Logan dont le final sombre et crépusculaire a plu et qui demeure réussi, Hugh Jackman doit passer à autre chose maintenant, pas sûr qu’il réussisse, à savoir le pas très bon départ de The Greatest Showman.

 

Le Roi Arthur et Power Rangers, Warner et Lionsgate voulaient faire plusieurs films de ces (possibles) franchises, si le deuxième a mieux marché, le film de Ritchie s’est « royalement » planté mettant en considération aussi la carrière de Charlie Hunnam qui peine à trouver un succès depuis qu’il tourne.

 

Enfin, il faut parler d’Alien : Convenant, largement supérieur à Prometheus, les fans ont boudé le film déçu par le précédent et l’ont fait savoir avec comme souvent, des commentaires disproportionnés, même si à ce jour, Scott est toujours partant, semble-t-il pour faire un nouvel opus tout dépendra de Disney désormais propriétaire de la Fox.

 

Et puis, il faut citer aussi l'indétrônable Star Wars, même si ce Dernier Jedi reste très critiqué et a moins marché que Le Réveil de la Force, le succès est indéniable et l'avenir est radieux pour la force.

 

 

Carton et flop pour Stephen King

 

2017, l’année Stephen King avec deux grosses sorties attendues La tour sombre et Ca.

 

La tour sombre en projet depuis des années, sans être un gros flop a déçu et ce mauvais score devrait annuler les autres films, voire série télé prévus.

 

Gros carton pour Ca en revanche, Muschietti a parfaitement compris la formule, ambiance Stranger Things (vu la première saison bien aimé mais loin d’être le phénomène dit) et film d’horreur pour adultes par si fréquent que ça à Hollywood

 

Animation

 

Le retour du Pixar : Pas encore la forme d’antan, certes un Cars 3 mineur mais sympathique et qui efface le précédent, pas bien difficile, mais surtout un Coco splendide qui a le mérite d’être original et de parler de sujets peu abordés par Disney.

 

Enfin, on ne peut pas parler du scandale de l’année aux USA, l’affaire Weinstein.

 

Si ce triste personnage n’a eu que ce qu’il mérite en dehors des accusations d’ordre privée, il a quand même charcuté pas mal de films, on a assisté à une certaine dérive dont il aurait fallu fixer ses limites.

 

Ainsi, certains acteurs/réalisateurs ont vu leur carrière brisée suite à telle déclaration impromptue passée il y a plusieurs années et invérifiables (la présomption d’innocence, ça existe), mais les réseaux sociaux en ont profité pour s’en charger, ainsi que le soutien des médias français qui s'en donnaient évidemment à coeur joie, des réseaux sociaux de plus en plus pénibles où beaucoup y crachent leur haine sans se méfier des conséquences et qui mériteraient d’être plus contrôlés.

 

En France, tel humoriste ne peut pas dire la moindre chose sans que ces pénibles associations (qui n’attendent que ça pour faire parler d’elle) montent au créneau etc, ca devient véritablement pénible et on se demande où l’on va. Bref.

 

Enfin, quelques mots persos sur l’accueil des blockbusters US dans les forums qui n’a pas changé malheureusement, c’est toujours le lynchage quasi général entre La Momie, Cinquante nuances plus sombres qui ne fallait surtout pas en dire du bien sous peine d’être banni d’internet (on plaisante mais à demi-mot) , le très, très méchant Disney qui ne produit que des « merdes » commerciales ah bon ? et j’en passe on ne change pas une formule qui « gagne ».

 

Car si il ne faut pas aller voir que des blockbusters, le cinéma français a fait de très bonnes choses aussi, ils ne sont pas tous mauvais non plus…

 

Bref, 2017 peut être pas si énorme que prévue avec quelques déceptions, on s’interroge aussi sur la teneur de la période estivale qui s’écroule pour la deuxième année, on remarquera que pour 2018, les studios sortent leur gros films dès Février, la fin d’une ère, d’une époque ? L’avenir nous le dira.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article