Critiques - Trois westerns en couleurs des années 40

Publié le 7 Septembre 2017

La taverne du cheval rouge_FR

La taverne du cheval rouge_FR

La taverne du cheval rouge **** - Western de Charles Lamont avec Rod Cameron, Yvonne de Carlo, Andy Devine, Fuzzy Knight

 

Etats-Unis-(1945-1h32)

 

Un homme recherché arrive dans une petite ville où il tombe sous le charme de la chanteuse de saloon, forcé à se marier il est quand même arrêté, six ans plus tard en sortant de prison, il découvre qu'il a une fille.

 

Petit western qui sort des sentiers battus, l'intrigue commence comme une classique du genre, pour s'orienter par la suite vers la comédie voire le marivaudage sentimental avec quelques intermède musicaux inhabituels dans ce genre de production. De plus, on peut lire plusieurs remarques sexistes si on lit entre les lignes.

 

Pour autant, le tout est très agréable, avec la star des films à petits budgets d'Universal de l'époque, Yvonne de Carlo et on a droit à une poursuite finale à cheval tout à fait réussie le tout dans le splendide technicolor d'époque.

Du sang dans la Sierra_FR

Du sang dans la Sierra_FR

Du sang dans la Sierra **** - Western de George Sherman avec Robert Young, Marguerite Chapman, Willard Parker

 

Etats-Unis-(1948-1h33)

 

Accusé à tort du meurtre de deux chercheurs d'or, un homme tente de prouver son innocence, il est aidé par une vendeuse itinérante tombée amoureuse de lui.

 

Production Columbia qui ne s'intéressait guère aux westerns, plutôt réussie. Le fait de n'avoir pas choisi des acteurs familiers du genre en font un net plus, passage touchant avec le poulain et l'âne véritables personnages du film. Le duel final est assez intense, petite bonne surprise.

 

A noter, Bertrand Tavernier descend complètement le film dans son commentaire dvd avec un ton rare que l'on ne retrouve pas souvent chez les dvd de l'éditeur.

La vallee maudite

La vallee maudite

La vallée maudite ** - Western de George Waggner avec Randolph Scott, Barbara Britton, Dorothy Hart, Bruce Cabot, Charley Grapewin

 

Etats-Unis-(1947-1h27)

 

Un cow-boy en a assez d'avoir la réputation du tireur le plus rapide, après avoir avoir blessé son ami, il décide de raccrocher les armes et s'en va voir un des amis qui habite dans une autre contrée mais qu'il trouve assassiné.

 

Petit western poussif, sorte de film de transition pour Randolph Scott avant qu'il ne s'attaque aux séries b qui a fait sa réputation notamment avec Budd Boetticher.

 

Si le tout se laisse voir, on s'ennuie quand même poliment et on n'a guère d'empathie pour les personnages, malgré une dernière partie qui réveille de sa torpeur. Le film est en couleurs mais pas avec le technicolor, le procédé Cinécolor qui donne un rendu bizarre, bref pas le meilleur du genre.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Ciné-Club

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article