Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné - Transformers : The Last Knight (Michael Bay - 2017) ****

2 Juillet 2017 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Michael Bay, #Séances Ciné, #Anthony Hopkins

Transformers, The Last Knight_US Final

Transformers, The Last Knight_US Final

 

 

 

 

 

 

Transformers 5 de Michael Bay avec Mark Wahlberg, Laura Haddock, Anthony Hopkins, Isabela Moner, Josh Duhamel, Santiago Cabrera, Jerrod Carmichael, John Turturro et Stanley Tucci

 

Etats-Unis-2h29

 

 

Les Transformers tombent de partout faisant de la Terre un véritable chaos, désormais chassés par une unité spéciale, certains sont protégés par Cade Yeager réfugié dans une casse de voitures, mais il est contacté par un Lord anglais qui lui annonce la fin du monde proche si on ne retrouve pas une certaine arme qui a appartenu au légendaire Merlin l'enchanteur.

 

Cela fait maintenant dix ans que les Transformers sont sur nos écrans, dix ans de bruit et de fureur qui a instauré le style visuel de Michael Bay pour ses fans et aussi, malheureusement, de plus en plus ses détracteurs. Largement conspué ce cinquième volet tardif arrive et...

 

 

Après une intro arthurienne réussie où Merlin est présenté comme un alcoolo, drogué aux femmes, fallait oser (génial Stanley Tucci) Il faut avouer que le tout met bien du temps à se mettre en place, la scène de présentation est assez longue, confuse, hystérique et pas très intéressante, on en apprend plus sur le passé de Yeager seul rescapé du précédent film qui a mis sa fille à l'abri..

 

Mais dès qu'Anthony Hopkins entre en scène, l'histoire démarre vraiment et on a enfin ce qu'on est venu voir. Une intrigue de fin du monde et de courses poursuites qui va à 200 à l'heure, avec bataille sur un vaisseau immergé qui mène à un combat final sur Stonehenge complètement dingue où Bay repousse les limites de ce que l'on a vu jusqu'à présent, le tout avec toujours une 3D soignée, c'est dire si on trépigne sur notre fauteuil.

 

Côté personnages, Mark Wahlberg est le seul survivant du précédent opus et fait son job, la nouvelle héroine, la ravissante Laura Haddock aussi et a en plus un rôle très important dans l'histoire, on prend plaisir à retrouver Josh Duhamel, ainsi que certains personnages du tout premier film. En revanche, on se demande ce que John Turturro réfugié à Cuba fait ici.. Par contre le personnage d'Anthony Hopkins est bien traité et ne manque pas d'humour, surtout venant d'un majordome Autobots qui l'accompagne qui est très drôle..

 

Il faut noter aussi que les scènes sur Cybertron avec Optimus Prime et Queen Thessa valent le déplacement.

 

Enfin, Bay se permet même de finir le film en laissant une fin clairement ouverte pour la suite, l'intrigue des structures n'ayant pas été mené à leur terme, il y a même un petit clin d'oeil à Sam Witwicky !

 

Bref, Transformers : The Last Knight (le titre est très bien expliqué) tient ses promesses, on comprend les réfractaires au film tant le truc est vraiment excessif, mais on est venu là pour voir un Transformer et on en prend plein la figure pendant près de 2h30, c'est ce qui compte en attendant la suite, deux autres films sont prévus et un spin off sur Bumblebee que le résultat moyen au box office risque de freiner, à suivre donc.

 

A noter, le film change plusieurs fois de formats au cours de la projection, on passe du quasi Scope au 1.30 et quelque (pas vraiment spécialiste) jusqu'au format carré, cela vient du fait que le film a été quasiment filmé en Imax et ce procédé est voulu par Bay et Paramount, cela peut gêner où dérouter, pour ma part, on s'y habitue, mais ça fait quand même bizarre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article