Critique - Roar (Noel Marshall-1981) * -12

Publié le 7 Avril 2017

Roar

Roar

Aventures de et avec Noel Marshall, Tippi Hedren, Jerry Marshall, John Marshall, Melanie Griffith, Kyalo Mativo

 

Etats-Unis-1h42

 

Un homme un peu excentrique s'est retiré en Afrique au milieu de fauves qui l'a élevé et qui sont devenus adultes, il les laissent rentrer dans sa maison qui est un vrai bazar. Sa femme et ses enfants viennent le rejoindre, mais en l'absence de ce dernier, ils doivent échapper aux fauves déchaînés.

 

Roar est un drôle de film qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Sa réalisation a prit six ans initié par Noel Marshall et sa femme Tippi Hedren (oui l'actrice des Oiseaux et Marnie d'Hitchcock) et ses propres enfants dont Mélanie Griffith. Le tournage se déroula au milieu de ses animaux non dressés qui provoquèrent de nombreux incidents, notamment sur Griffith qui fut blessé au visage, Jan De Bont alors directeur de la photo fut carrément "scalpé" et du subir de nombreux points de sutures.

 

Le résultat à l'écran est tout bonnement sidérant. On voit les acteurs, notamment Noel Marshall, évolués au milieu des fauves, lions, tigres, panthères qui rentrent dans sa maison qui est un gros bordel avec un assistant africain qui n'en mène pas large.

 

La deuxième partie suit Tippi Hedren et ses enfants essayaient d'échapper non seulement aux fauves mais à des éléphants en furie. On est tellement ébahi par tout ça, qu'on en oublie presque la minceur du scénario et que l'ensemble devient finalement vite grotesque. Pour qu'il y'ait un semblant d'histoire, on introduit des chasseurs qui veulent en finir avec les fauves et les éliminer mais qui seront finalement tués par un des lions dans une scène d'une sauvagerie inouïe, où là encore on se demande comment les acteurs ont pu s'en sortir.

 

Pour finir, tout le monde va se réconcilier avec les animaux d'une façon complètement stupide. Bref, on le voit, Roar est un film pénible et raté pas aidé par une musique inadéquate, qui fut d'ailleurs un four à sa sortie. Mais c'est à voir, au moins une fois, pour voir ce qu'il ne faut pas pas faire sur un tournage devant ce truc tout bonnement hallucinant.

 

A noter, en diffusion actuelle sur TCM Cinema.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Flashbacks

Repost 0
Commenter cet article