Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné-Rogue One (Gareth Edwards-2016) ****

18 Décembre 2016 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Star Wars, #Séances Ciné

Rogue One_FR

Rogue One_FR

 

 

 

 

 

A Star Wars Story de Gareth Edwards avec Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen, Donnie Yen, Forest Whitaker, Jiang Wen, Alan Tudyk, Riz Ahmed, Genevieve O'Reilly, Jimmy Smits

 

Etats-Unis-2h13 

 

 

Jyn Erso s'évade de la prison où elle se trouvait grâce à l'alliance rebelle car son père est le constructeur d'une nouvelle arme de l'Empire capable d'anéantir les planètes, après avoir formé une équipe, celle-ci est bien décidée à mettre un terme à cette arme.

 

Le rachat de Lucasfilms par Disney avait beaucoup inquiété en son temps, après le gros succès public et critique mérité (n'en déplaise à certains détracteurs) du Réveil de la force et ce film ci, il semble que cela soit bien parti pour relancer la franchise Star Wars sans aucun souci.

 

Avec des rumeurs de retournage (reshoots dans le jargon) et un montage final qui n'aurait pas été supervisé par Edwards (on parle de Tony Gilroy indiqué comme co scénariste), le projet ne partait pas très bon et c'est le meilleur qui en résulte.

 

Disons-le tout de suite, après un prologue réussi, Rogue One met un peu de temps à mettre en place son histoire et ses personnages, celui de Saw Gerrera par exemple n'est pas suffisamment développé et il y a quelques lacunes, mais après c'est tout bon.

 

Edwards a construit le récit comme un véritable film de guerre façon 12 Salopards d'Aldrich avec recrutement d'une équipe et mission secrète quasi suicide. De ce fait la deuxième partie enchaîne les rebondissements jusqu'à une splendide bataille dans l'espace et sur Terre (ce qui n'était rarement arrivé) sur la planète Scarif où l'on en prend vraiment plein les yeux.

 

Egalement, le réalisateur et ses scénaristes (sans vraiment spoiler), vont très loin dans le destin des personnages se refusant tout happy-end possible chose rare chez les blockbusters hollywoodien.

 

Et puis, et puis il y a ces dernières minutes qui renvoient directement à l'épisode IV (appelé jadis La guerre des étoiles) et qui raviront vraiment les fans faisant un lien avec la saga tout entière.

 

Felicity Jones est bien plus à l'aise ici que chez Robert Langdon, mais la bonne surprise est Diego Luna qui est l'autre personnage principal de l'histoire.

 

Parmi les clins d'yeux, on notera une résurrection impressionnante de Peter Cushing, peu soulignée sur la toile, par le biais de la Motion Capture, une nette allusion à Obi-Wan et une apparition surprise de C3 PO et R2D2 sans oublier Dark Vador dans une séquence finale qui restera dans les annales.

 

Episode le plus sombre de la franchise, Rogue One réussit son pari de se démarquer de la saga originale tout en y restant connecté de manière fort plaisante et spectaculaire, non, la force n'a pas quitté encore la franchise Star Wars et ce nouvel opus le prouve bien.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Diantre !!! Comme j'ai hâte de vérifier par moi même !!!
Répondre