Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid280, Salles Obscures 2

Ciné-Passengers (Morten Tyldum-2016) ****

31 Décembre 2016 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Séances Ciné

Passengers_Final US

Passengers_Final US

 

 

 

 

SF de Morten Tyldum avec Chris Pratt, Jennifer Lawrence, Michael Sheen, Laurence Fishburne et Andy Garcia

 

En route pour un voyage de 120 ans sur une autre planète qu'ils doivent colonisés se trouvent le vaisseau Avalon et ses 5000 passagers, Jim Preston sorte de mécanicien se rend compte qu'il est réveillé bien trop tôt et qu'il est condamné à mourir dans le vaisseau si il ne fait rien.

 

Coincé entre le Premier Contact de Villeneuve et Rogue One, Passengers avait cependant plusieurs atouts et en premier ses stars Jennifer Lawrence et Chris Pratt, hors il semble que la sauce n'ait pas vraiment pris, pour un film plutôt sympathique.

 

Disons-le tout de suite, Passengers n'est pas le grand film de SF espéré sur le papier, la romance entre les deux personnages prime avant tout. Chris Pratt est seul en scène pendant une grande partie du début, puis par une astuce scénaristique bien trouvée et cachée dans la promo, le personnage de Lawrence se réveille.

 

La première partie est donc axée sur la relation des deux héros ce qui n'est pas désagréable mais un peu long et pas exempt de clichés. Le tout est sauvé par l'univers dans lequel ils évoluent, un vaisseau high tech dont les décors réussis mélangent Alien et 2001.

 

Puis tout comme tout bon blockbuster qui se respecte, il faut quand même de l'action, là l'ordinateur tombe complètement en panne mettant en danger le vaisseau ce qui nous donne des moments bien tendus et des trucages assez spectaculaires.

 

Il faut souligner aussi une fin qui sort un peu des sentiers battus, le très bon jeu des acteurs et leur entente, en particulier Jennifer Lawrence s'en sort très bien avec aussi Michael Sheen en barman robot et le passage éclair de Laurence Fishburne sans oublier une apparition d'une seconde d'Andy Garcia, on se demande ce qu'il vient faire ici.

 

Bref, Passengers n'est pas sans défauts, ni quelques longueurs, mais le jeu des acteurs, un environnement réussi, une fin assez osée et une dernière partie spectaculaire en font quand même un honnête divertissement, c'est en somme ce qu'on lui demandait.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article