Ciné-Miss Peregrine et les enfants particuliers (Tim Burton-2016) **** -10

Publié le 9 Octobre 2016

Miss Peregrine_Fr Final

Miss Peregrine_Fr Final

 

 

 

Fantastique de Tim Burton avec Asa Butterfield, Ella Purnell, Eva Green, Samuel L. Jackson, Terence Stamp, Rupert Everett, Chris O'Dowd, Allison Janney, Finlay MacMillan, Lauren McCrostie, Rafiella Chapman et Judi Dench

 

Etats-Unis-2h07

 

A la mort de son grand père qui semble avoir été tué par un monstre, un jeune homme se rend sur une île pour y retrouver les traces de l'établissement que son grand père raconte dans ses histoires. Mais ils retrouvent les personnages bien vivants, protégé par une boucle temporelle en 1943.

 

Voici donc le grand retour de Tim Burton, on passera vite sur le désamour qui existe depuis quelques années maintenant envers le réalisateur et un certain public, après le discret Big Eyes, il revient dans son genre de prédilection et c'est une réussite.

 

L'histoire est adaptée d'une série de livres dont visiblement la Fox veut faire une franchise, mais elle est toute trouvée pour l'univers de Burton. Le réalisateur retrouve ses thèmes chers, plusieurs clins d'yeux sont ici reconnaissables à ses anciens films, les statues en herbes rappellent bien évidemment Edward aux mains d'argents, les enfants "freaks" collent parfaitement à son style.

 

Burton soigne très bien sa réalisation qui est esthétiquement parfaite, le cinéaste prend aussi son temps pour installer les personnages en créant une bonne ambiance et atmosphère et c'est plutôt bienvenu. Les enfants acteurs sont tous excellents emmenés par le très bon et un peu méconnu Asa Butterfield et aussi Ella Purnell sans oublier une Eva Green assez sobre.

 

Les très réussis sépulcreux font changer de ton au film qui se transforme en histoire d'aventure et de fantastiques par la suite. Là, alterne le très bon et le moins. A son actif un rythme qui s'accélère et plein de trouvailles, à son passif un Samuel L. Jackson qui en fait des tonnes, des fois ça passe (comme dans Kingsman) ici beaucoup moins. La bataille des squelettes auraient pu être sympathique sans un fond sonore inapproprié, un combat final amusant mais un peu brouillon et on se demande ce que vient faire Judi Dench ici.

 

Tout ce qui vient d'être cité n'enlève en rien le plaisir du récit, mais tranche radicalement avec le début ce qui peut surprendre jusqu'à une fin assez étonnante mais réussie.

 

Bref, porté par de bons acteurs, des effets spéciaux réussis et un univers burtonien en diable, Miss Peregrine et les enfants particuliers est une réussite malgré les quelques défauts cités plus haut, et si Danny Elfman est absent de la partition, les deux compositeurs engagés ont sur créer un score lui rendant  hommage, donc Tim Burton est de retour plutôt en forme et ça fait du bien.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné

Repost 0
Commenter cet article