Ciné-Doctor Strange (Scott Derrickson-2016) ****

Publié le 30 Octobre 2016

Doctor Strange_FR

Doctor Strange_FR

 

 

 

 

 

 

 

 

Fantastique de Scott Derrickson avec Benedict Cumberbatch, Tilda Swinton, Chiwetel Ejiofor, Rachel McAdams, Mads Mikkelsen, Benedict Wong, Scott Adkins, Amy Landecker et Benjamin Bratt

 

Etats-Unis-1h55

 

Stephen Strange, un docteur renommé à l'égo surdimensionné est victime d'un accident de voiture et voit ses mains abimées. Après des recherches, il s'en va au Népal où il va rencontrer une mystérieuse confrérie qui a des pouvoirs magiques.

 

Deuxième Marvel annuel, après le très réussit Captain America : Civil War, le studio continue, après Ant-Man et Les gardiens de la galaxie a exhumé des personnages moins connus et c'est une réussite.

 

Premier gros, gros budget de Scott Derrickson, habitué aux films d'horreur (et un passage à la SF avec Le jour où la Terre s'arrêta), Docteur Strange vaut d'abord par sa réussite visuelle qui nous donne des effets spéciaux complètement bluffants rarement vus au cinéma. Si InceptionDark City sont convoqués, ils sont multipliés par 1000 ici. On a droit a des duels dans l'univers astral, des poursuites dans un New York où les immeubles se renversent et volent dans tous les sens et un final encore plus énorme à Hong Kong.

 

L'histoire en elle même est assez basique, c'est ce que les américains appellent une Origin Story, mais reste tout à fait plaisante à suivre, l'humour à la Marvel est bien présent, peut être un peu trop diront certains détracteurs, menés par le directeur de la bibliothèque de l'ancien et une cape magique très bien animée qui esquissent plusieurs sourires.

 

Benedict Cumberbatch est très bon dans le rôle titre, Tilda Swinton est plutôt sobre, Chiwetel Ejiofor assure toujours une certaine présence, Rachel McAdams a plus de rôle que prévu, seul Mads Mikkelsen semble pas très à l'aise. On saura aussi dans la toute dernière scène que Doctor Strange est bien relié à l'Univers Marvel.

 

Des effets spéciaux (dont un final) vraiment inédits et spectaculaires, un très bon Cumberbatch et un rythme très bien transcrit font de ce nouveau Marvel un peu atypique une réussite qu'il serait tort de s'en priver.

 

A noter, Stan Lee fait son caméo habituel, comme tous les Marvel, restez jusqu'au bout du générique de fin, une première scène est dévoilée faisant le lien avec le futur Thor Ragnarok, mais la toute dernière séquence annonce la suite.

 

 

Repost 0
Commenter cet article