Critique-Tarzan, l'homme singe (WS Van Dyke-1932) ****

Publié le 4 Juillet 2016

Tarzan, l'homme singe (WS Van Dyke)_FR

Tarzan, l'homme singe (WS Van Dyke)_FR

Aventures de WS Van Dyke avec Johnny Weissmuller, Maureen O'Sullivan, C. Aubrey Smith, Neil Hamilton, Doris Lloyd

 

Etats-Unis-N&B-1h40

 

Dans les années 30, Jane Parker vient retrouver son père qui se trouve en Afrique dans le but de trouver le légendaire cimetière des éléphants, surpris par des indigènes, la jeune femme se fait enlever par un homme blanc qui semble vivre seul au milieu des singes.

 

Après quelques aventures au temps du muet ce Tarzan l'homme singe fut la toute première apparition du personnage dans le cinéma parlant et le tout premier pour Johnny Weissmuller qui devint célèbre dans d'innombrables séquelles qui s'ensuivit.

 

Si le tout a incontestablement vieillit, il n'en demeure pas moins un certain charme, réalisé par WS Van Dyke un des cinéastes phares de la MGM de l'époque qui venait de tourner le fameux mais rare, Trader Horn en Afrique pour le studio.

 

Sous couvert d'un film d'aventures, on pourra quand même être surpris, de l'audace des scènes dénudées de Maureen O'Sullivan surtout lorsqu'elle se baigne dans la rivière, le code Hayes n'était pas encore passé par là et d'un certain racisme envers les indigènes inhérent malheureusement à cette époque pour ce genre de film.

 

Néammoins, Tarzan l'homme singe est un excellent spectacle avec le fameux, moi Tarzan, toi Jane et une dernière partie remplie d'action ainsi également l'apparition de la fameuse Cheeta. A revoir.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Films-Saga Cultes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article